Quelles aides pour une isolation extérieure en 2022 ?

L’isolation extérieure est l’une des meilleures solutions pour plus de confort thermique dans son habitation. En effet, une isolation optimale permet de diminuer la déperdition de chaleur à l’extérieur de la maison. Cela rime également avec une réduction de la consommation en énergie, soit une diminution jusqu’à 25 % de la facture d’énergie. Désormais, les travaux d’isolation extérieure sont plus onéreux par rapport aux travaux d’isolation par l’intérieur de la maison.

Pas de panique, de nombreuses aides financières s’offrent aux propriétaires en 2022 pour les travaux de rénovation énergétique, notamment l’isolation extérieure des murs de leur logement.

installation d'une isolation extérieure

Ma Prime Renov

Ma Prime Renov a remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’agence nationale de l’habitat (Anah). Ce type d’aide pour les travaux d’isolation des murs a été mis en place le 1er janvier 2020. Les aides financières de Ma Prime Renov conviennent surtout aux travaux d’isolation d’un logement principal ou d’un logement construit au moins il y a 15 ans. Engager un professionnel certifié RGE est aussi obligatoire pendant la réalisation des travaux.

Désormais, le montant de l’aide dont le demandeur peut bénéficier dépend de ses revenus et du gain écologique des travaux. Les plafonds de ressources de Ma Prime Renov sont les suivants :

  • MaPrimeRenov’ bleue : 75 €/m² par personne ayant un revenu annuel de 21 123 € en Île-de-France et 15 262 € hors Île-de-France ;
  • MaPrimeRenov’ jaune : 60 €/m² par personne ayant un revenu annuel de 25 714 € en Île-de-France et 19 565 € hors Île-de-France ;
  • MaPrimeRenov’ violette : 40 €/m² par personne ayant un revenu annuel de 38 184 € en Île-de-France et 29 148 € hors Île-de-France ;
  • MaPrimeRenov’ rose : 15 €/m² par personne ayant un revenu annuel supérieur à 38 184 € en Île-de-France et supérieur à 29 148 € hors Île-de-France.

Pour demander les aides financières de Ma Prime Renov, il suffit de visiter leur site pour obtenir les détails et l’accompagnement nécessaire à la procédure. À noter que Ma Prime Renov est cumulable avec le dispositif de CEE ainsi que des aides venant d’une collectivité locale et d’une action logement.

Avec MaPrimeRenov, le demandeur peut économiser jusqu’à 90 % du coût des travaux. Le taux de TVA des travaux d’isolation réalisés par les aides MaPrimeRenov bénéficie d’ailleurs d’une réduction de 5,5 %.

contruction et isolation d'une maison

Éco-PTZ

L'éco-Ptz ou éco-prêt à taux zéro fait partie des aides financières dans le cadre d’une rénovation énergétique, soit l’isolation extérieure des murs. Il n’y a aucune condition pour bénéficier des aides de Eco-prêt à taux zéro, il faut juste que le logement soit construit depuis plus de 2 ans. Les travaux d’isolation doivent aussi être réalisés par une entreprise RGE. L’Eco-prêt à taux zéro correspond autant aux propriétaires d’un logement qu’aux copropriétés.

Pour bénéficier des aides de l’éco-PTZ, il faut trouver une entreprise RGE. L’entreprise RGE effectuera le devis associé aux travaux. On envoie ensuite un formulaire Emprunteur et un formulaire Entreprise auprès d’un établissement bancaire.

Les conditions de l’Eco-prêt à taux zéro sont les suivantes :

  • Durée de réalisation des travaux : 3 ans ;
  • Durée de remboursement du prêt : 20 ans maximum ;
  • Montant du prêt : 15 000 euros maximums.

Il est désormais possible de combiner les travaux d’isolation des murs à d’autres travaux afin de bénéficier d’un prêt à taux zéro jusqu’à 30 000 €.

CEE

Le CEE ou Certificats d’économies d’énergie est mis en place en 2005 par l’État. Ces aides viennent notamment d’un fournisseur d’énergie (électricité, gaz, carburant automobile, etc.) et peuvent prendre la forme d’un chèque, d’une prime, d’une réduction, entre autres.

Pour bénéficier des aides pour la réalisation des travaux d’isolation des murs externes d’un logement avec le CEE, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Le logement a été construit il y a au moins 2 ans ;
  • Un professionnel certifié RGE réalise les travaux d’isolation ;
  • La résistance thermique de l’isolant équivaut à 3,7 m². KW minimum ;
  • On utilise un isolant certifié ACERMI.

Le montant des aides CEE varie selon l’économie d’énergie obtenue, la nature des travaux et des caractéristiques du logement à isoler ainsi que du type de fournisseur.

Pour bénéficier des aides financières CEE dans le cadre d’une rénovation énergétique d’un logement, il faut :

  1. Déposer une demande d’aide auprès d’un fournisseur d’énergie ;
  2. Trouver un professionnel certifié RGE pour exercer les travaux ;
  3. Signer le devis établi par le professionnel RGE ;
  4. Envoyer le devis signé et les autres documents qui justifient les travaux au fournisseur énergétique.

Le CEE est cumulable avec les autres aides financières telles que MaPrimeRenov et l’éco-prêt à taux zéro.

A lire également dans la rubrique Isolation :
  • Avantages et inconvénients de l’isolation par mousse polyuréthane projetée
  • Quels sont les isolants les plus économiques ?
  • Isolation par l’intérieur ou l’extérieur : que choisir ?
  • Quand refaire l’isolation de sa maison ?
  • L’intérêt du vide sanitaire dans une maison
  • La ouate de cellulose pour une isolation écologique de votre maison
  • La fibre de bois pour une isolation naturelle efficace
  • Exemple de devis Plâtrerie Isolation
  • Visuel Isolation