Prix d’une extension de maison

Quel tarif pour projet d'extension de maison

Vous vous sentez un peu à l’étroit chez vous ? Diverses raisons peuvent faire naitre en nous cette impression et nous pousser à étendre l’espace initial de la maison : la famille qui s’agrandit, des besoins professionnels, des envies d’aménagement ou autres. Avant de vous lancer dans un projet d'agrandissement, il est important d'estimer correctement le prix de la future extension de maison.

Si, confrontés au même besoin d’augmenter leur surface habitable, les locataires peuvent tout simplement déménager, la solution est plus complexe pour les propriétaires. Réaliser une extension de votre maison est en effet un projet de grande ampleur qui doit être préparé avec grand soin. Bien évidemment, le budget des travaux est l’une des premières choses auxquelles s’intéresser.

Découvrez dans cet article, tous les éléments entrant en ligne de compte dans l’évaluation du coût d’un projet d’agrandissement.

Les différents types d’extension de maison

Avant même de s’intéresser au prix d’une extension de maison, il faudra déjà commencer par définir de quel type d’agrandissement il s’agit. Il existe en effet, plusieurs manières d’étendre votre espace de vie.

Tout d’abord, il est important de distinguer les extensions de maisons de celles des dépendances. Une extension de maison est une construction qui vient s’ajouter à la bâtisse principale. Elle forme donc un ensemble avec la maison, contrairement aux dépendances qui sont isolées. Comme avec les dépendances, il existe plusieurs types d’extension de maison.

Vos envies, votre budget ainsi que quelques autres critères que nous développerons par la suite, seront essentiels pour choisir le type d’extension qu’il vous faut. En général, les options qui s’offrent à vous sont : extension horizontale, véranda, surélévation, aménagement d’un sous-sol, des combles, du garage et installation d’un container.

L’extension horizontale est la forme la plus courante d’agrandissement. Elle consiste à augmenter la superficie au sol de votre maison. C’est une option assez onéreuse, car elle inclut de nouvelles fondations (juxtaposées aux anciennes), la construction des murs et une toiture.

Les vérandas quant à elles, sont des extensions prisées par les propriétaires qui possèdent des jardins. Conviviales et pas chères, elles apportent plus de lumière naturelle au logis. Par contre, difficile pour les propriétaires aux parcelles réduites, d’opter pour une véranda. Ces derniers peuvent cependant opter pour une surélévation de la maison. Ajouter un ou deux étages, permet en effet de multiplier par deux ou trois la superficie au sol, sans avoir besoin de plus de terrain.

Les propriétaires qui manquent de terrain peuvent aussi aménager un sous-sol dans les fondations de la maison ou les combles sous plafond s’ils sont suffisamment hauts et spacieux.

Aménager le garage en pièce habitable constitue également un type d’extension. C’est un moyen tout simple, pas cher (mais limité) d’agrandir chez soi.

Enfin, l’extension via un container est la forme d’agrandissement la plus originale de toutes. L’idée est d’intégrer à la maison un ou plusieurs container(s) recyclé(s) ou neuf(s), comme espace supplémentaire.

illustration agrandissement de maison

Les critères de variation du prix de l’extension d’une maison

En dehors du type d’aménagement, il existe plusieurs autres éléments à prendre en compte dans l’évaluation du prix de l’extension d’une maison. De plus, les montants à prévoir pour chacun de ces éléments varieront également en fonction de petits détails. Sans pouvoir être exhaustifs, voici néanmoins les principaux critères de variation des prix de l’extension d’une maison :

  • La taille de la surface supplémentaire : plus elle est grande, plus la facture grimpe.
  • Le mode de construction : vous pouvez soit opter pour une extension en kit préfabriqué (pour les vérandas et les containers), soit pour une construction sur mesure plus chère.
  • Les matériaux de construction utilisés : parpaing, bois, verre, acier, etc. Le plus souvent, le bois est le matériau le moins couteux, suivi du béton et du verre.
  • Les travaux nécessaires : ils dépendent du type d’extension et du mode de construction. Pour les extensions horizontales où des travaux de gros œuvre (fondations, terrassement, maçonnerie,…) sont nécessaires, le prix au m² sera plus élevé. En règle générale, plus une extension nécessite des travaux importants, plus elle sera onéreuse.
  • Le second œuvre, le mobilier et l’équipement : les aménagements intérieurs et les finitions des nouveaux espaces doivent être pris en compte dans l’estimation du prix d’une extension de maison. Le mobilier et l’équipement (selon l’utilisation prévue des nouveaux espaces) doivent également être intégrés dans les calculs.
  • Les prestataires : les travaux d’une extension nécessitent l’intervention de plusieurs professionnels du bâtiment qui reçoivent chacun leurs honoraires. Vous pouvez les coordonner vous-même ou confier cette tâche à un architecte ou à un maître d'oeuvre.
  • Les démarches administratives : la loi oblige tout propriétaire qui désire construire une extension à s’acquitter d’un certain nombre de formalités auprès de la commune.

Le coût des démarches administratives

Au prix d’une extension de maison, vient s’ajouter un ensemble de démarches préalables à réaliser avant le début des travaux.

En premier lieu, vous devez faire réaliser une étude de faisabilité de votre projet d’extension, par un Bureau d’études techniques (BET). Cette étude vous permettra de savoir si votre extension est réaliste au vu des caractéristiques de votre terrain. Elle coûte en moyenne 1500 € TTC.

Par ailleurs, il faudra également prendre en compte le coût de l’optimisation énergétique obligatoire. Pour les extensions de plus de 100 m², la réglementation thermique (RT) de 2012 s’applique pleinement. Quant aux extensions entre 50 et 100 m², elles sont soumises à une forme intermédiaire de la RT, comprenant l’étude de l’isolation et le calcul du besoin bioclimatique. Les extensions de moins de 50 m² sont quant à elles, toujours soumises à la réglementation thermique par élément de 2007.

De plus, la loi vous oblige à contracter une assurance dommages-ouvrage pour protéger votre investissement. Le coût moyen d’une telle assurance est en général compris entre 2500 € et 3500 € TTC.

Dernière formalité, mais non des moindres : vous devez soit soumettre une demande de permis de construire, soit faire une déclaration de construction à la mairie avant d’entamer les travaux. Les conditions pour demander un permis ou faire une déclaration préalable de travaux varient selon les communes. Nous vous invitons donc à vous renseigner auprès des services compétents.

Néanmoins le dépôt de la demande est toujours gratuit, même si le dossier à fournir doit contenir les plans d’extension. Les architectes ou dessinateurs en bâtiment facturent en général cette prestation autour de 1500 € hors taxes, parfois plus.

Quel coût final pour votre projet d'agrandissement ?

picto extension de maisonVous l’aurez compris, estimer le budget d’une extension de maison est un projet assez complexe. Néanmoins, en s’appuyant sur les montants des extensions de maison déjà réalisées et sur les tarifs moyens des professionnels des BTP, il est possible de définir des fourchettes de prix assez proches de la réalité. Gardez cependant à l’esprit que ces intervalles de prix d’extension d’une maison sont donnés à titre indicatif.

Ainsi, selon les critères spécifiés précédemment, une extension de maison peut vous coûter entre 400 € et 2500€ le m².

Pour une extension construite principalement en ossature bois, comptez entre 850 et 1000 € en moyenne au m². En comparaison, le prix moyen d’une extension en acier ou en verre est de 1000 €, pendant que celui d’une extension en parpaing/béton est de 1500 €. Le bois est clairement le matériau le plus avantageux.

Par ailleurs, l’extension horizontale d’une maison se situe souvent entre 800 € et 2000€ le m², tandis que le budget au m² d’une surélévation varie de 1000 à 1900 €. Quant au prix d’une extension en véranda, il est grosso modo compris entre 400 € et 1800€ le m².

Ce que vous devez retenir, c’est que l’extension de votre maison à partir d’une structure déjà construite coûte en général moins cher que la construction d’une nouvelle structure. C’est pourquoi l’aménagement d’un comble vous reviendra en moyenne à 500 € le m² alors que l’installation de container sera plus chère : entre 900 € et 2500 € le m².

En conclusion

Un projet d’extension est par bien des aspects aussi complexes que la construction d’une maison en elle-même. Beaucoup de facteurs et de démarches sont à prendre en compte pour pouvoir estimer le prix d’une extension de maison. De plus, il arrive parfois que des imprévus de chantier viennent alourdir la facture.

Si vous n’avez pas le temps de coordonner les artisans du chantier, vous pouvez confier cette charge à un architecte. Avec un œil d’expert, ce dernier prendra en charge pour vous les plans, les démarches administratives et le suivi des travaux. Les honoraires d’architectes représentent 8 à 10% du budget total, un tarif qui peut sembler élevé mais qui garantit la bonne exécution des travaux. Afin de trouver le bon rapport qualité/prix, il est fortement conseillé de demander des devis à plusieurs entrepreneurs et de les comparer. C'est ce que vous propose notre service gratuit de mise en relation.


A lire également dans la rubrique Extension de maison :
  • Exemple de devis Extension de maison
  • Une extension en bois pour votre maison
  • Prix d’une extension de maison en 2021 ▷ Consultez notre guide des pour chiffrer vos futurs projets.