Conseils pour rénover une grange et la transformer en habitation

Les futurs propriétaires qui souhaitent transformer une grange en habitation ont l'opportunité de créer une habitation unique avec du caractère et un volume impressionnant. Si une grange réhabilitée est la maison de vos rêves, il est utile d'avoir une stratégie car les biens les mieux placés sont généralement achetées dans les jours qui suivent leur mise sur le marché.

Nous vous proposons dans cet article de découvrir comment mener votre projet dans les meilleures conditions.

rénover une grange pour y habiter

Comment trouver la bonne opportunité ?

Compte tenu des règles d'urbanisme strictes qui limitent la construction de nouveaux logements à la campagne, la rénovation de granges devient de plus en plus populaire pour ceux qui souhaitent s'installer à la campagne.

Les types de granges disponibles dépendent souvent de la région dans laquelle vous souhaitez vous installer. Les granges en bois offrent de vastes volumes d'espace, tandis que les granges en pierre (qui sont les plus chères à rénover) ont tendance à présenter de petites ouvertures - tout comme les granges en brique.
Pour trouver la perle rare, différentes possibilités s'offrent à vous, vous pouvez ainsi :

  • vous rendre à votre mairie et vérifier si des permis de construire ont été accordés ou sont en attente pour ces types de logements
  • consulter les petites annonces dans les journaux locaux
  • Prendre contact avec les agents immobiliers de votre département
  • effectuer des recherches à l'aide de services en ligne comme www.paruvendu.fr ou www.seloger.com

Il arrive aussi souvent que ces types de bâtiments ne soient pas encore sur le marché, il vous appartiendra donc de faire des recherches. Faites le tour de la région (en voiture ou en utilisant l'outil Street View de Google Maps) et recherchez les bâtiments redondants.

Si vous en trouvez, vous pourrez alors rechercher les propriétaires avec lesquels vous pourrez discuter de la possibilité de vendre. Toutefois, n'achetez jamais un bâtiment sans savoir si vous pourrez obtenir un permis de construire pour le convertir.

Combien coûte la transformation d'une grange en habitation ?

Estimer les coûts d'un projet de réhabilitation peut être difficile étant donné que chaque projet de cette nature est unique, et que l'état du bâtiment aura un impact important sur les dépenses.

Dans l'ensemble, vous finirez probablement par dépenser plus pour votre rénovation, en termes de coût par mètre carré, que si vous construisiez une maison neuve. Alors qu'une maison neuve vous coûtera de 1500 € à 3000 € au m² (pour les constructions haut de gamme), la réhabilitation d'une grange coûte en moyenne 1750 € au m² mais le coût peut dépasser les 3 000 € au m². Le montant dépendra beaucoup de l'emplacement, de l'état de la grange, de la qualité des matériaux utilisés lors de la réno et votre participation personnelle aux travaux.

Prévoyez notamment les coûts suivants :

  • La reprise en sous-œuvre peut coûter entre 10000 et plus de 100000 euros, en fonction de la facilité d'accès au chantier, de la stabilité de la structure existante et de la nature du sol.
  • L'élimination de l'amiante coûte entre 250 et 350 € par tonne.
  • Le rejointoiement des murs en pierres, qui fait une énorme différence dans l'apparence du bâtiment, peut coûter entre 25 et 35 € par mètre carré pour le mortier de ciment et de chaux et 20 € par mètre carré supplémentaire pour le mortier de chaux pure.
  • La pulvérisation de la charpente pour protéger le bois de l'humidité vaut la peine une fois que la source d'humidité a été éliminée : comptez de 1000 à 2000 € pour une grange de 200 m².

grange à rénover

Avant de faire une offre d'achat du bâtiment, demandez à plusieurs agents immobiliers locaux ce que la grange pourrait valoir si vous la réhabilitez, en prenant note des conseils qu'ils pourraient vous donner pour maximiser sa valeur.

Demandez à un expert en bâtiment d'inspecter le bâtiment pour mettre en évidence tout problème structurel et vous donner une estimation des coûts. Si vous avez un architecte en tête, il sera également utile de demander une visite du site pour discuter des idées et des coûts.

Certains problèmes sont évidents et peuvent être budgétisés, mais ce sont les défauts cachés qui peuvent mettre votre investissement en danger. Des problèmes tels qu'un câblage électrique dangereux, un mauvais drainage, des sols en terre, des termites et des affaissements sont souvent découverts lorsque la construction est déjà bien avancée, et peuvent ajouter des coûts imprévus considérables à votre projet.

La planification et la gestion du projet sont essentielles. Si la rénovation de bâtiments anciens peut être gratifiante, les coûts peuvent rapidement s'envoler. Gardez votre budget à l'œil, car les anciens bâtiments peuvent parfois entraîner des coûts de développement supplémentaires que vous n'avez peut-être pas pris en compte au départ.

Les considérations techniques à prendre en compte pour la réhabilitation de l'édifice

Examinez les aspects techniques du bâtiment. Rappelez-vous qu'une grange n'est pas construite pour l'habitation humaine, alors examinez son état structurel actuel. Est-elle suffisamment solide sur le plan technique pour pouvoir être rénovée ? Pour répondre à cette question, vous devrez prendre sérieusement en compte les éléments suivants :

  • La structure principale : Le sol et les murs sont-ils solides ?
  • L'électricité : La grange est-elle reliée au réseau électrique ?
  • Le drainage : Le drainage est-il suffisant ? Serez-vous en mesure d'améliorer tout système de drainage existant ?
  • Le toit : Le toit est-il en bon état ? Est-il doublé et/ou imperméabilisé (par exemple, faudra-t-il remplacer les tuiles) ?
  • La charpente : Les poutres, solives et autres boiseries sont-elles suffisantes pour supporter la rénovation et sont-elles exemptes de termites et de pourriture sèche ou humide ? Devrez-vous investir dans le remplacement ou la modernisation des portes et des fenêtres ?

Les éléments ci-dessus peuvent être coûteux à réparer et encore plus coûteux à installer, donc avoir une bonne compréhension de l'état du bâtiment et des coûts estimés pour résoudre les principaux problèmes techniques vous aidera à gérer votre budget plus efficacement.

Naturellement, vous voudrez conserver et mettre en valeur les caractéristiques d'origine de la grange, comme les briques et les pierres vieillies, les poutres d'origine et le bardage en bois. Dans certains cas,  le service d'urbanisme locale exigera que les remplacements soient assortis, mais dans tous les cas, essayez de préserver le caractère et gardez à l'esprit le style de la région.

La tranformation de bâtiments agricoles pour un usage résidentiel peut imposer des charges supplémentaires à des structures qui ont déjà été affaiblies par l'usage et les intempéries. Souvent, les granges auront besoin d'être étayées, renforcées, attachées ou reconstruites par endroits afin de garantir que les structures sont adaptées à une utilisation prolongée et à une rénovation. Il est impératif de faire appel à un ingénieur en structure avant le début des travaux pour vérifier le bâtiment et prévoir des interventions basées sur ses calculs.

Que faut-il prévoir en termes d'équipements et de matériaux ?

Si votre grange n'a été utilisée qu'à des fins agricoles, il est peu probable qu'elle soit raccordée à un réseau d'égouts, d'eau ou d'électricité. Cela augmentera évidemment le coût de la réhabilitation de la grange.

Cela peut être une bonne occasion de rendre la grange aussi écologique que possible. Vous pouvez envisager de chauffer l'eau à l'aide de panneaux solaires thermiques ou de pompes à chaleur géothermiques. L'ajout de matériaux naturels pour rendre l'isolation aussi efficace que possible est également une bonne option.

Pour un meilleur effet, utilisez des matériaux qui sont au cœur du caractère du bâtiment d'origine. Que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, il doit rester évident qu'il s'agit d'une grange : une réhabilitation où l'architecture d'origine est cachée ne sera pas aussi réussie et intéressante.

charpente de grange

Les constructions de granges se répartissent en trois catégories principales : Les structures à ossature en bois, les structures en maçonnerie et les structures à ossature métallique. Utilisez des matériaux locaux pour les réparations et réutilisez les matériaux d'origine dans la mesure du possible. Si vous introduisez de nouveaux matériaux, déterminez s'ils sont adaptés à un bâtiment agricole. Consultez un ingénieur en structure avant d'entreprendre des travaux sur les éléments structurels et, bien sûr, assurez-vous d'avoir obtenu les autorisations nécessaires.

Si vous restez fidèle à la grange d'origine et que vous tirez le meilleur parti de ses caractéristiques, vous obtiendrez de bons résultats du point de vue de la conception et les autorités locales vous accueilleront plus favorablement. De nombreuses granges ont des poutres d'origine et celles-ci sont généralement restaurées en conservant leurs caractéristiques.

Si vous aimez les caractéristiques d'origine, les murs intérieurs en briques apparentes peuvent également être remarquables et ajouter beaucoup de caractère et mettre en valeur la beauté de l'habitation.

Avec une grange moderne à charpente métallique, vous pouvez ajouter une touche contemporaine en utilisant des matériaux bruts comme le béton poli et de grandes surfaces vitrées.

La structuration de l'espace

La subdivision de l'espace intérieur sera généralement déterminée par les limites de la grange (positionnement des murs structurels internes), ainsi que par les possibilités qu'elle offre (espaces volumineux à double hauteur).

Les granges sont généralement longues et étroites, de sorte qu'un couloir central est souvent la meilleure solution pour assurer l'accès et la circulation, tout en étant l'endroit idéal pour mettre en valeur le volume de l'espace. Avec un couloir central à double hauteur, le premier étage est le mieux relié à cet endroit, la solution idéale étant un palier à galerie ou une passerelle. Cela vous permettra également d'éviter de couper l'ouverture de la porte principale de la grange.

Vous pouvez également opter pour deux escaliers séparés, ce qui permet de diviser les chambres en deux, avec la chambre d'amis sur le côté (à laquelle on accède par l'escalier principal dans le centre de la maison), la chambre principale étant desservie par un escalier privé situé à l'extrémité de la grange.

Les murs

Si vous devez réparer l'un des murs extérieurs existants, vous devez le faire de façon à ce que l'aspect soit le même que celu ides autres cloisons. Les murs en brique ou en pierre étant généralement de construction solide, il faudra ajouter de l'isolation sur la face interne des murs extérieurs.

Une autre solution pourrait consister à ajouter de nouveaux murs de séparation construits en briques ou en pierres assorties, ou pour obtenir un mélange homogène entre les originaux et les réparations, il pourrait même être possible de refaire le joint de tout le mur (en utilisant du mortier de chaux pour conserver la respirabilité), en veillant à ce que l'enlèvement du mortier d'origine soit réduit au minimum.

L'isolation des granges à ossature bois est moins problématique pour les rénovations, car le revêtement existant peut souvent être enlevé et une couche d'isolation ajoutée entre l'ossature. Là encore, il convient d'effectuer les réparations en utilisant les mêmes matériaux et, si possible, de réutiliser le revêtement d'origine.

La création d'un étage

Si la grange est particulièrement volumineuse, il est possible d'en tirer profit en créant des étages supplémentaires. Vous pouvez être limité par la pente du toit ou par les collets des fermes du toit, mais il est possible de modifier les fermes pour créer un accès aux pièces du premier étage.

L'utilisation de l'espace peut être limitée par la pente du toit, les poutres de liaison ou les colliers des fermes de toit. Dans certains cas, il peut être acceptable de modifier les fermes de toit pour créer un accès entre les pièces du premier étage, mais si cela n'est pas possible, il peut être nécessaire de concevoir des cages d'escalier en creux.

Il est généralement nécessaire d'excaver le plancher existant afin de poser une nouvelle structure de plancher, et dans ce processus, il peut être possible de créer un volume supplémentaire en excavant à un niveau inférieur.

Sous réserve des calculs d'évaluation des charges, il peut être possible d'utiliser les murs de briques ou de pierres existants pour aider à soutenir les nouvelles structures de plancher, mais cela peut nécessiter une reprise en sous-œuvre. Dans ce cas, une structure complètement indépendante, telle qu'une charpente interne en bois ou en acier, soutenue par des piliers et des colonnes, pourrait être préférable.

Les menuiseries

Si l'une des fenêtres d'origine est restée intacte, il vaut la peine de la récupérer ou de la réparer. Utilisez-les comme modèle pour tout remplacement. Les portes de grange sont généralement robustes, utilitaires et construites à partir de planches de bois verticales. Les nouvelles portes doivent donc suivre le même modèle, avec un mobilier de porte assorti.
Toit de grange en bois de récupération

La toiture

Dans la plupart des cas, la couverture de toit existante devra être enlevée pour permettre d'éventuels travaux de réparation, ainsi que l'ajout d'une isolation et d'une membrane installée pour améliorer l'étanchéité à l'air et aux intempéries. Sachez que si vous isolez entre ou au-dessus des chevrons, cela augmentera la hauteur du toit.

La couverture du toit de la grange aura également un certain style et des matériaux en rapport avec les bâtiments locaux (comme le calcaire, le grès, l'ardoise locale, le chaume). C'est une partie intrinsèque du caractère de la grange, il est donc préférable de récupérer ces matériaux dans la mesure du possible - en cherchant à remplacer les pièces manquantes.

La lumière naturelle du bâtiment

L'une des principales considérations lors de la réhabilitation des granges est l'utilisation de la lumière naturelle. Les granges sont généralement dotées de petites ouvertures pour la ventilation ou d'énormes ouvertures pour les portes, ce qui peut poser un problème de manque de lumière.

Comme il n'est généralement pas autorisé d'ajouter des ouvertures supplémentaires, installez des vitrages dans celles qui existent déjà pour profiter au maximum de la vue. Lorsque cela est autorisé, utilisez les plus grands puits de lumière - cela fonctionne très bien dans les espaces à double hauteur.

Planifiez soigneusement votre agencement de manière à ce que les pièces sans lumière naturelle soient celles qui n'en ont pas besoin : toilettes, buanderie, home-cinéma ou salle de repos.

  • Installez des vitres dans les grandes ouvertures afin de maximiser l'ensoleillement tout en conservant cet élément traditionnel intact et fonctionnel.
  • Au lieu de supprimer les fenêtres, essayez de les élargir subtilement, surtout si elles ne sont pas clairement visibles de l'extérieur.
  • Utilisez des couleurs claires à l'intérieur pour donner l'illusion de lumière dans les coins plus sombres.
  • Utilisez beaucoup de verre et de meubles en acier, ainsi que des miroirs, pour réfléchir la lumière à l'intérieur de la grange.

Un choix populaire pour un look contemporain est de vitrer les pignons, ce qui permettra à la lumière de pénétrer tout en tirant le meilleur parti de la vue depuis la grange. Les lanterneaux sont une bonne option car ils peuvent laisser entrer plus de lumière dans la grange.

Le chauffage

Le chauffage au sol est un choix populaire dans les granges aménagées, car la chaleur est répartie plus uniformément dans la maison.

Cela permet également d'obtenir un look plus contemporain, plutôt que d'avoir des radiateurs qui prennent de la place sur les murs. Le chauffage par le sol fonctionne bien avec une pompe à chaleur (hydrothermique, aérothermique ou géothermique) qui peut être ajoutée comme source de chauffage.

L'isolation

La plupart des structures de grange en brique et en pierre n'ont pas été construites pour résister à l'humidité ou au froid. Les murs sont souvent construits en maçonnerie solide, ce qui peut agir comme un pont thermique permettant au froid de passer, tout en favorisant les infiltrations d'eau. Il est souvent nécessaire d'injecter des couches anti-humidité, des membranes imperméables, une isolation rigide qui résiste à l'eau et à l'humidité.

Il est complexe de sceller l'isolation autour des structures anciennes à ossature en bois. La méthode habituelle consiste à isoler entre les éléments en bois avec de la laine minérale, puis à ajouter des plaques de plâtre isolées à l'intérieur. Cependant, l'isolation par l'intérieur peut entraîner des problèmes de condensation, vous devrez peut-être intégrer un espace de ventilation et un pare-vapeur. Demandez l'avis d'un professionnel avant d'entreprendre les travaux.

Une autre solution consiste à ajouter une nouvelle couche isolante à l'extérieur. Mais sachez que cette approche doit être réfléchie à un stade précoce car de telles mesures pourraient devoir être incluses dans votre demande de permis.

L'objectif dans tous les cas est de créer une enveloppe continue étanche à l'air qui ne soit pas compromise autour de la structure en bois de forme irrégulière.

L'aspect extérieur

Cela dépend beaucoup de la structure originale de la grange. Si vous avez une grange en pierre ou en brique, conserver l'aspect original de la pierre créera une belle maison traditionnelle. La pierre devra être restaurée, ce qui peut représenter une charge supplémentaire coûteuse.

Vous pouvez également opter pour un look contemporain, avec un revêtement en acier ou en bois noir, un choix très populaire. Cette option est populaire si votre grange était à l'origine une grange à charpente métallique ou en bois.

Comment aménager l'espace lors de la rénovation d'une grange ?

Les espaces de vie ouverts sont très populaires, ce qui permet de conserver la sensation d'espace. Les grands plafonds voûtés conservent le charme et le caractère de la grange d'origine et sont un choix populaire.

En créant des zones à l'aide de cloisons, la lumière peut toujours passer à travers la grange, ce qui permet à votre maison de rester spacieuse. Les grandes portes doubles sont une autre option, en particulier si vous souhaitez fermer des pièces le soir pour rendre la grange plus chaleureuse.

Séparer les chambres et les espaces de vie peut être un défi. De nombreuses granges converties ont un couloir avec des fenêtres d'un côté, ce qui maximise la lumière et la vue, et les chambres et les salles de bains de l'autre côté.

Pour les très grandes granges, vous pouvez aménager un deuxième étage. Dans ce cas, le hall d'entrée est normalement doublement voûté et l'escalier mène aux chambres. La création de mezzanines peut créer une caractéristique architecturale étonnante.

Comment faire des économies sur les coûts de rénovation d'une grange ?

La transformation d'une grange en maison est un projet coûteux, et dans de nombreux cas, il peut être encore plus coûteux que la construction d'une maison à partir de zéro. Cependant, il existe un certain nombre d'astuces pour rendre la conversion de votre grange un peu moins chère.

Utilisez des matériaux récupérés. Puisque vous allez consacrer beaucoup d'argent à la transformation de la structure de la grange en maison, il peut être utile de se tourner vers la récupération et d'autres sources économiques pour la décoration et les accessoires.

Puisque les granges se prêtent de toute façon à un look antique, essayez de visiter des marchés aux puces et des vide-greniers locaux pour trouver des luminaires, des fenêtres et d'autres décorations que vous pouvez rénover et réutiliser.

Coupez votre propre bois. De nombreuses granges sont situées sur une propriété rurale avec des bois attenants, et vous avez peut-être hérité de certains de ces bois avec la grange elle-même. Si vous pouvez vous séparer de certains de ces arbres, il peut être utile de chercher du bois sur votre propre propriété.

En conclusion

La tranformation d'une grange en habitation n'est pas une tâche facile, vous devez donc prévoir suffisamment de temps pour mener à bien l'ensemble de la procédure.

Il est crucial de travailler avec un architecte qui a de l'expérience dans la réhabilitation de granges. Il pourra vous guider dans l'aménagement de la grange afin de conserver son charme et de tirer le meilleur parti de cet espace. Il peut également lui donner un aspect moderne si nécessaire.

Si vous envisagez de rénover une grange et que vous êtes à la recherche de professionnels qualifiés à cet effet, utilisez notre service de mise en relation ! Vous pourrez recevoir jusqu'à 3 devis gratuits afin de profiter du meilleur rapport qualité/prix pour votre projet.

A lire également dans la rubrique Rénovation :
  • MaPrimeRénov’ : l’aide à la rénovation énergétique
  • 14 conseils pour rendre un petit appartement plus spacieux
  • Prix d’une rénovation d’appartement
  • Comment obtenir le label BBC rénovation ?
  • 22 façons de faire des économies sur votre projet de rénovation
  • Quels types de rénovation augmentent vraiment la valeur d’une maison ?
  • Une rénovation de maison plus respectueuse de l’environnement
  • Prix Rénovation au m²
  • Visuel Rénovation