Prix d’un parquet flottant

La pose flottante de parquet, technique révolutionnaire dans l'univers du revêtement de sol, conjugue à la fois esthétique, facilité de mise en œuvre et accessibilité financière.

salon moderne et lumineux avec parquet flottant

Cette méthode s'avère particulièrement adaptée pour les parquets contrecollés et stratifiés, où les lattes de parquet, emboîtées les unes dans les autres, sont maintenues ensemble par des clips, sans nécessiter l'usage de clous ou de vis.

Ce processus simplifié réduit considérablement le temps d'installation ainsi que les coûts associés, avec un prix moyen avoisinant 1000 € TTC pour une surface standard, un atout indéniable pour les budgets contraints.

Dans ce contexte, le choix du type de parquet revêt une importance capitale. Le parquet flottant, souvent amalgamé avec le parquet contrecollé, est en réalité une catégorie distincte. Composé de plusieurs couches dont une en bois noble, il représente une solution intermédiaire entre le parquet massif, traditionnel mais coûteux, et le parquet stratifié, plus abordable.

variété d'essences de bois pour parquets dans un magasin de bricolage

Selon le type sélectionné, les prix fluctuent sensiblement, s'échelonnant de 50 € à 170 € par m² pour le parquet flottant, pose incluse, et de 25 € à 125 € par m² sans pose.

Les multiples avantages d'une installation professionnelle de parquet flottant

L'intervention d'un artisan spécialisé pour la pose de parquet flottant recèle plusieurs bénéfices. Outre le conseil expert pour le choix du parquet en adéquation avec le budget et les spécificités de l'espace, le professionnel assure une finition irréprochable, une économie de temps et d'argent significative en évitant l'achat d'équipements spécialisés.

L'expertise d'un professionnel garantit également une installation conforme aux normes, réduisant ainsi les risques d'erreurs ou de défauts de pose. De plus, faire appel à un artisan permet de bénéficier de conditions fiscales avantageuses, comme un taux de TVA réduit à 10% pour les habitations de plus de deux ans, un aspect non négligeable pour alléger la facture finale.

artisan spécialisé en train de poser du parquet flottant dans un salon

Il est essentiel de rappeler que la pose flottante n'est pas recommandée pour les sols avec chauffage intégré. En effet, cette méthode peut être moins performante en termes de transmission de la chaleur. Choisir la bonne technique de pose est donc crucial et doit être déterminé en fonction des spécificités de chaque espace et de l'usage prévu.

Choisir le parquet idéal : une question d'essence, de budget et d'esthétique

La sélection de l'essence de bois est un élément clé dans le processus de choix d'un parquet. Le chêne, essence la plus répandue en France, offre un excellent rapport qualité-prix, avec des tarifs variant de 50 € à 140 € au m² selon qu'il soit massif ou contrecollé.

D'autres essences, telles que le hêtre, l'érable, l'iroko, ou encore le teck et le wengé, offrent une diversité de teintes et de textures, permettant de personnaliser chaque intérieur selon les préférences individuelles.

Chaque essence présente des caractéristiques propres en termes de durabilité, d'aspect et de coût, offrant ainsi un large éventail de choix pour répondre à toutes les exigences esthétiques et budgétaires.

 intérieur luxueux avec un parquet massif en chêne, mettant en valeur l'élégance et la robustesse de ce type de revêtement

Le parquet stratifié, bien qu'il ne soit pas un parquet au sens traditionnel du terme, constitue une alternative économique séduisante. Avec des prix allant de 35 € à 110 € le m², il est idéal pour ceux qui recherchent l'apparence du bois sans en assumer le coût élevé. Disponible dans une multitude de styles, le stratifié convient parfaitement aux zones de passage modéré à intense, grâce à sa résistance et à sa facilité d'entretien.

Un choix de prestige pour une longévité exceptionnelle

Le parquet massif, incarnation du parquet traditionnel par excellence, séduit par sa robustesse et son élégance intemporelle. Bien que son coût soit supérieur à celui des autres types de parquets, avec des prix oscillant entre 50 € et 200 € par mètre carré, il constitue un investissement durable.

Sa capacité à être rénové plusieurs fois en fait un choix judicieux sur le long terme. De plus, le parquet massif offre d'excellentes propriétés isolantes et se décline en une variété d'épaisseurs et de styles, permettant une personnalisation poussée de chaque espace.

Au final, le choix d'un parquet dépend de multiples facteurs tels que le budget, l'esthétique recherchée, l'utilisation prévue de l'espace, et les préférences personnelles en termes d'entretien et de durabilité. Que ce soit pour un parquet flottant, stratifié ou massif, chaque type offre ses propres avantages et spécificités, permettant de créer un intérieur à la fois fonctionnel et esthétiquement agréable.

 

A lire également dans la rubrique Parquet :
  • Le parquet est-il un bon choix pour la salle de bain ?
  • Dans quel sens faut-il poser le parquet ? Nos conseils
  • Prix de pose d’un parquet
  • Avantages et inconvénients des parquets stratifiés
  • Parquet en bambou : prix, avantages et inconvénients
  • Les facteurs qui influent sur le prix du parquet au m²
  • Visuel Parquet
    Prix d’un parquet flottant en 2024 ▷ Consultez notre guide des pour chiffrer vos futurs projets.