Accueil > Travaux > Plomberie > Canalisations > Comment empêcher le gel des canalisations en hiver ?

Comment empêcher le gel des canalisations en hiver ?

Au fur et à mesure de la baisse des températures, il est important vous assurer de la bonne santé des tuyaux et de la plomberie de votre habitation. Les tuyaux gelés (ou plutôt les tuyaux éclatés) peuvent causer des dégâts d'eau coûteux à votre maison et à votre propriété. Une simple déchirure dans une conduite d'eau peut créer une inondation et causer des dégâts des eaux considérables dans votre maison.

Étant donné que de nombreux propriétaires quittent leur maison pour partir en vacances en hiver, il est important de savoir quelles mesures préventives prendre pour préparer sa maison à l'arrivée des grands froids.

tubes de canalisations

Voici quelques conseils pour protéger au mieux les tuyaux exposés contre le risque de gel.

Protégez et isolez les tuyaux et la plomberie

Vous pouvez acheter des couvre-tubes en mousse bon marché à la quincaillerie et envelopper les tuyaux ou la plomberie pour prévenir les pertes de chaleur à l'intérieur des tuyaux. Vous pouvez également investir un peu plus d'argent et créer un environnement d'isolation plus permanent pour votre plomberie en enveloppant soigneusement les tuyaux de couches épaisses d'isolant en fibre de verre.

A moins d'être un bon bricoleur il est préférable de faire appel à un plombier pour ce type de travaux. Gardez à l'esprit que le coût de réparation d'une rupture de conduite s'élève en moyenne à 3500 €, donc dépenser de l'argent pour bien isoler votre maison est un investissement plus que rentable.

Identifiez les tuyaux exposés

Les conduites exposées sont des conduites qui ne sont pas ou mal isolées et peuvent être sujettes à des variations de température plus importantes. Il peut s'agir de tuyaux situés à l'extérieur de votre maison, de tuyaux qui mènent de l'extérieur vers l'intérieur ou de plomberie situés dans des pièces plus froides comme le garage, le grenier ou le sous-sol.

Pour les robinets ou la plomberie situés à l'extérieur, il vous faudra les préparer en amont en les isolant soigneusement pendant la saison froide.

En cas de longue absence, il est judicieux de couper l'alimentation en eau et d'ouvrir tous les robinets jusqu'à ce qu'ils soient totalement à sec.

Ne coupez pas totalement votre chauffage

Si vous prévoyez vous absenter de chez vous pendant une longue période de temps, réfléchissez-y à deux fois avant d'éteindre le thermostat. Premièrement, si la température est trop basse, même vos tuyaux situés à l'intérieur de murs isolés risquent de geler. Deuxièmement, lorsque vous entrez dans une maison gelée et que vous montez le thermostat, votre appareil de chauffage devra dépenser énormément d'énergie pour réchauffer la maison ce qui pourrait coûter plus cher et faire forcer le système.

Réglez le thermostat à la température désirée pendant votre absence et pensez à laisser les portes intérieures et les portes des armoires ouvertes afin que l'air chaud continue de circuler dans toute votre plomberie. Si vous craignez qu'un tuyau éclate, installez un capteur d'eau qui peut vous avertir à distance de la présence d'eau dans votre maison.

Laissez couler un peu d'eau

Si vous vous attendez à des températures glaciales, vous pouvez garder un robinet ouvert et laisser couler l'eau de façon régulière (à un faible débit bien sûr). Un robinet ouvert libère la pression d'air de l'intérieur du tuyau et peut empêcher la déchirure.

Ainsi, même en présence d'un blocage de glace à l'intérieur de la plomberie, un robinet ouvert peut empêcher la pression de s'accumuler entre le blocage et le robinet. Si vous avez à la fois des robinets chauds et froids, laissez les deux ouverts.

maison en hiver

Questions fréquemment posées concernant le gel des canalisations

Pourquoi les tuyaux gelés ont-ils éclaté ?

Les déchirures qui se produisent dans un tuyau gelé sont seulement en partie dûes à l'expansion de la glace : les blocages de glace créent une accumulation de pression entre la glace et le robinet et c'est cette augmentation de pression qui casse en fait le tuyau. L'expansion de la glace peut causer directement des dommages aux points de raccordement ou à la plomberie.

De plus, la glace peut occasionner des déchirures et des éclatements à différents endroits d'une même conduite. L'eau s'échappe lorsque la glace fond et libère ainsi l'eau emprisonnée derrière elle. Il se peut que les propriétaires ne constatent les dommages qu'après l'hiver, lorsque les températures augmentent, que la glace fond et que l'eau commence à s'infiltrer dans la maison.

L'eau peut commencer à geler dans la plomberie lorsque la température descend en dessous de -5 degrés, cependant le facteur de refroidissement éolien peut augmenter la probabilité de gel de l'eau et donc même à des températures supérieures à 5 degrés, le risque de gel existe.

Quelles sont les maisons les plus à risque ?

Les maisons situées dans des régions où les températures hivernales de gel sont souvent atteintes sont habituellement construites avec des tuyaux et de la plomberie bien isolés.

De fait, les maisons construites dans des climats méridionaux où il n'y a que du gel occasionnel sont potentiellement plus à risque d'éclatement des tuyaux. Dans ces régions plus chaudes, les maisons ne sont généralement pas construites en tenant compte du gel et les propriétaires peuvent être pris par surprise par un hiver rigoureux.

Peu importe l'endroit où vous habitez, si vous soupçonnez des fuites d'air ou si vous vous demandez si votre maison a besoin d'une isolation supplémentaire, songez à engager un expert en efficacité énergétique. Cet expert utilise des outils et des appareils de mesure spécifiques (comme la technologie infrarouge) pour comprendre exactement où la perte de chaleur se produit dans votre maison et peut faire des recommandations sur la façon de mieux chauffer et isoler votre habitation.

Comment savoir si vos tuyaux sont gelés ?

Le test pour savoir si vos tuyaux sont gelés est simple : il suffit d'ouvrir votre robinet ou de tirer la chasse d'eau. Si l'eau ne s'écoule pas, il s'agit probablement d'un blocage dû à la glace. Fermez immédiatement l'arrivée d'eau. Vous pouvez utiliser une source de chaleur comme un sèche-cheveux pour réchauffer le tuyau et faire fondre la glace mais n'oubliez pas que toute goutte d'eau peut entrainer des risques d'électrocution. N'utilisez en tout cas jamais une flamme car cela pourrait provoquer un incendie en cas de mauvaise manipulation.

Faites très rapidement appel à un plombier si vous soupçonnez que le tuyau est endommagé ou si vous n'êtes pas certain de l'endroit où le blocage s'est produit. Pour recevoir les devis des artisans de votre région, suivez le lien ci-dessous et remplissez le formulaire de demande de devis pour vos travaux de canalisations.

  • Les différentes méthodes pour déboucher vos canalisations
  • Exemple de devis Canalisations