Les principes de base de l’aménagement paysager

principes du paysagismeQue vous cherchiez l'inspiration pour créer un aménagement paysager personnalisé ou que vous fassiez appel à un paysagiste professionnel, il est utile de connaître les principes de base de l'aménagement paysager car cela vous aidera à stimuler votre créativité et à mieux commprendre les tenants et les aboutissants.

Les principes de l'aménagement paysager sont des lignes directrices que les paysagistes utilisent pour créer des paysages attrayants, agréables et confortables. lorsqu'ils sont bien pris en compte, ils permettent à tout aménagement d'être unifié, cohérent et beau. Ils influencent également la sensation, la fluidité et le fonctionnement de l'espace.

Les lignes directrices de l'aménagement paysager que nous vous présentons ci-dessous vont vous permettre de voir votre jardin d'un oeil nouveau. Ils vont également vous aider à mieux appréhender l'équilibre et l'harmonie des différentes éléments du jardin et à mieux comprendre les objectifs du paysagiste.

Le poids visuel

Le poids visuel est le concept selon lequel les combinaisons de certains éléments ont plus d'importance dans la composition en fonction de la masse et du contraste. Certaines zones d'une composition sont plus visibles et mémorables, tandis que d'autres passent au second plan. Cela ne signifie pas que les éléments d'arrière-plan sont sans importance : ils créent un aspect cohérent en reliant entre eux les éléments à fort poids visuel et ils offrent un lieu de repos à l'œil.

Une composition dans laquelle tous les éléments ont un poids visuel élevé semble souvent chaotique car l'œil a tendance à rebondir entre les éléments. Un poids visuel élevé provient généralement d'un groupe de plantes présentant une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : formes droites ou inhabituelles, grande taille, couleurs vives, texture audacieuse et lignes diagonales.

L'unité

L'unité dans l'aménagement paysager est la répétition et la cohérence d'une conception qui font que tous les éléments fonctionnent bien ensemble. La répétition est utilisée pour créer une unité dans votre conception en répétant des éléments similaires, notamment les plantes et les éléments du décor. La cohérence est utilisée pour créer l'unité en adaptant différents éléments du paysage pour créer une unité ou un thème commun. Cette unité est trouvée en utilisant des connexions telles que des chemins, des allées, des escaliers et des clôtures pour relier physiquement les zones du jardin.

L'unité est obtenue en reliant les éléments et les caractéristiques pour créer un caractère cohérent dans la composition. L'unité est parfois appelée harmonie, c'est-à-dire le concept selon lequel tout va bien ensemble. En comparaison, les groupements épars de plantes et les ornements de jardin sans rapport entre eux sont le contraire de l'unité. L'unité est obtenue en utilisant la dominance, l'interconnexion et la simplicité pour disposer les couleurs, les textures et les formes.

Bien que les aménagements et les plantes puissent être unifiés par le mélange de caractéristiques similaires, une certaine variété est également importante pour créer de l'intérêt. La façon la plus simple de créer une unité est d'utiliser un thème ou un style de conception.

La simplicité

Les éléments qui n'apportent pas d'amélioration ou n'ont pas d'impact sur la conception peuvent être omis. Il faut établir des priorités entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas afin de garder le projet propre, net et sans encombrement.

Une conception simple et bien définie est une conception qui sera plus facile à entretenir et qui augmentera la fonctionnalité.

L'équilibre

L'équilibre est le concept d'attraction visuelle et de poids égaux, généralement autour d'un axe central réel ou imaginaire. La forme, la couleur, la taille et la texture ont toutes une incidence sur l'équilibre. L'équilibre peut être symétrique, asymétrique. Dans l'équilibre symétrique, deux côtés du paysage sont identiques, tandis que dans l'équilibre asymétrique, la composition du paysage est équilibrée à l'aide de différents éléments et objets qui ont un poids visuel similaire.

Le contraste et l'harmonie

Alors que les contrastes font ressortir certains éléments importants dans votre conception, l'harmonie permet d'unifier les éléments d'une composition paysagère. Lorsqu'ils sont placés côte à côte, les éléments contrastés ont tendance à attirer l'attention des spectateurs. Le contraste et l'harmonie sont obtenus par la juxtaposition d'éléments et l'utilisation de couleurs complémentaires côte à côte.

La couleur

roue chromatique pour choisir les couleurs du jardinLa couleur des plantes et du paysage dur ajoute de l'intérêt et de la variété au paysage. La couleur est l'élément le plus visible du paysage et fait généralement l'objet de l'attention de la plupart des propriétaires. C'est aussi l'élément le plus temporaire, qui ne dure généralement que quelques semaines par an pour les plantes individuelles.

L'utilisation de la couleur est guidée par la théorie des couleurs (en utilisant la roue chromatique) pour créer des schémas de couleurs. Une description simple de la roue chromatique comprend les trois couleurs primaires (rouge, bleu et jaune), les trois couleurs secondaires (mélange de deux couleurs primaires) (vert, orange et violet) et six couleurs tertiaires (mélange d'une couleur primaire et secondaire adjacente), comme le rouge-orange.

La théorie des couleurs explique la relation des couleurs entre elles et la façon dont elles doivent être utilisées dans une composition. Les schémas de couleurs de base sont la monochromie, l'analogie et la complémentarité.

Les couleurs chaudes (par exemple, le rouge et l'orange) semblent avancer vers vous, faisant paraître un objet plus proche. Les couleurs froides, comme le bleu et le vert, semblent s'éloigner de vous. Les bleus et les verts sont utilisés pour créer une perspective.

La transition

La transition est simplement un changement progressif. Dans un aménagement paysager, la transition est illustrée en variant progressivement la taille des plantes ou l'intensité des couleurs. La transition peut également être appliquée à la texture, à la forme du feuillage et à la taille des différents éléments.

La texture

La texture fait référence à la façon dont la surface de la plante ou du matériau d'aménagement paysager est grossière ou fine au toucher ou en apparence. La texture est utilisée pour apporter de la variété, de l'intérêt et du contraste.

Le feuillage, les fleurs, l'écorce et la structure générale des branches de la plante ont tous une texture. La taille et la forme des feuilles déterminent souvent la texture perçue de la plante. Une plante peut généralement être décrite comme ayant une texture grossière, moyenne ou fine.

La ligne

La ligne est la mère de tous les éléments de l'aménagement paysager. Les lignes sont utilisées presque partout, notamment pour créer des massifs, des entrées, des allées, des textures et des perspectives.

Les lignes sont un outil puissant pour le concepteur car elles peuvent être utilisées pour créer une variété infinie de formes, et elles contrôlent le mouvement de l'œil et du corps. Les paysagistes utilisent les lignes pour créer des motifs, développer des espaces, créer des formes, contrôler le mouvement et créer un thème cohérent dans un paysage. Les lignes sont également utilisées pour donner une illusion de profondeur et de distance.

Les lignes paysagères sont créées de plusieurs façons : lorsque deux matériaux différents se rencontrent sur le plan du sol, comme le bord d'un patio en brique qui rencontre une étendue de gazon vert ; ou lorsque le bord d'un objet est visible ou contraste avec un arrière-plan, comme le contour d'un arbre et le ciel ; ou par l'emplacement d'un matériau dans une ligne, comme une clôture.

La répétition

La répétition est créée par l'utilisation répétée d'éléments ou de caractéristiques pour créer des motifs ou une séquence dans le jardin. La répétition des lignes, des formes, des couleurs et des textures crée un rythme dans le paysage.

La répétition doit être utilisée avec précaution : trop de répétition peut créer la monotonie, et trop peu peut créer la confusion. La répétition simple consiste à utiliser le même objet dans une ligne ou à regrouper une forme géométrique, comme un carré, dans un motif organisé.

La proportion

La proportion fait référence à la taille d'un élément par rapport à un autre. Parmi les 8 principes de l'aménagement paysager, c'est le plus évident mais il nécessite tout de même un peu de planification et de réflexion. Il faut s'assurer que tous les éléments d'un aménagement paysager ont des proportions appropriées.

Les dimensions de votre jardin et des éléments qui le composent doivent être équilibrés. Un mur ou un arbre nettement plus grand que tout le reste détournera le regard du reste du jardin.

exemple d'aménagement du jardin

En conclusion

Avec ces principes de base de l'aménagement paysager, la conception d'un paysage peut être un bon moyen de libérer votre créativité. L'utilisation de couleurs, de contrastes et de lignes peut influencer la conception de votre paysage.

Le concept fondamental de l'aménagement paysager est la résolution de problèmes par l'utilisation de la science horticole, de la composition artistique et de l'organisation spatiale pour créer des zones extérieures attrayantes et fonctionnelles pour différents usages. Les éléments visuels - ligne, forme, texture, couleur et poids visuel - et les principes - proportion, ordre, répétition et unité du design - sont utilisés pour créer des espaces, les relier et les rendre visuellement agréables à l'œil.

S'il est utile de connaître les éléments et les principes du design, il est parfois difficile de comprendre comment les appliquer à vos idées pour votre jardin. Chaque terrain présente des défis et des possibilités de conception et d'expression différentes. Observer la façon dont ces principes ont été appliqués dans un jardin existant qui vous plaît est un bon point de départ. La meilleure façon de créer un bon aménagement est d'emprunter des idées qui vous plaisent et de les adapter aux conditions particulières de votre jardin.

En cas de doute, faites appel à un paysagiste qualifié :

Si vous ne vous sentez pas prêt à effectuer vous même les travaux de paysagisme, trouvez rapidement un professionnel grâce à notre service de mise en relation et demander à un paysagiste local de travailler sur le projet extérieur dont vous avez toujours rêvé. Avec une rapidité et une précision sur lesquelles vous pouvez compter, il saura donner à votre jardin l'aspect que vous souhaitez dans le respect de votre budget. Cliquez sur le lien ci-dessous pour demander des devis gratuits pour l'aménagement de votre jardin.


A lire également dans la rubrique Paysagiste :
  • Pourquoi faire appel à un paysagiste ?
  • Exemple de devis Aménagement de jardin
  • Exemple de devis paysagiste