Accueil > Travaux > Electricité > Eclairage intérieur > Choisir le bon type d’éclairage pour chaque pièce de la maison

Choisir le bon type d’éclairage pour chaque pièce de la maison

Chaque pièce de votre maison a une fonction différente et les choix d'éclairage doivent être faits en conséquence.

Certaines pièces, comme la cuisine ou la buanderie, requièrent un éclairage adapté à la tâche à accomplir. Pour d'autres pièces (comme le salon), un éclairage ambiant plus indirect est mieux adapté.

Cela signifie que le type de luminaires, l'intensité de la lumière et l'emplacement de l'éclairage vont être différents d'un espace à l'autre. Apprenez à éclairer efficacement chaque espace de votre habitation grâce aux conseils de 3615devis : voici un aperçu de la façon d'aménager au mieux chaque pièce pour un éclairage optimal.

L'éclairage de la cuisine

éclairage de la cuisine

La plupart des cuisines, en particulier les plus grandes, auront besoin de plusieurs types d'éclairage pour un éclairage adéquat.

Pour l'éclairage ambiant, choisissez un plafonnier ou des appareils d'éclairage encastrés qui répartissent la lumière de manière uniforme dans l'espace. Installez ensuite des sources lumineuses directement au-dessus des postes de travail pour les éclairer efficacement.

Les lampes à suspension (qui doivent être suspendus à environ 1 mètre au-dessus de la surface à éclairer) sont une option populaire au-dessus d'un îlot/ Les lampes sous les armoires sont quant à elles idéales pour les zones de préparation des aliments.

Complétez l'éclairage de votre cuisine avec des lumières d'appoint pour plus de praticité. Des rubans à LED au niveau des plinthes (entre l'armoire et le sol) peuvent fournir une lumière douce en fin de journée dans la cuisine. Les bandes lumineuses peuvent mettre en valeur la vaisselle sur des étagères ouvertes ou vitrées.

Les zones de travail de la cuisine telles que l'îlot ou le plan de travail nécessitent un éclairage plus intense. Une bonne règle à garder à l'esprit est d'utiliser environ 750 lux (lumen par mètre carré) lorsque vous achetez des ampoules.

Dans les zones de la cuisine qui ne sont pas utilisées pour la préparation des repas, 300 à 450 lux (lumen par mètre carré) sont suffisants.

L'éclairage du salon

éclairage du salon
Le salon a souvent différentes fonctions. Vous aurez donc besoin d'un éclairage qui puisse facilement s'adapter aux réceptions, aux soirées télé et à d'autres activités. La flexibilité est un choix judicieux pour cet espace de vie car elle peut fournir un éclairage d'ambiance, de travail ou d'accentuation.

Vous pouvez déplacer, faire pivoter et orienter les lampes individuellement pour modifier votre éclairage à tout moment. Les faisceaux réglables vous permettent de produire le motif ou le flux lumineux souhaité sans changer d'ampoule.

Si votre salon est équipé d'une télévision, créez une ambiance digne d'un cinéma avec des lumières qui ne provoquent ni ombres ni éblouissement. Les lampes à suspension sont l'éclairage parfait pour le salon lorsque la télévision est éteinte.

Lorsque la télé est allumée, des appliques à intensité variable, des rails de lumière et des moulures avec des lampes montantes permettent de se déplacer en toute sécurité sans détourner l'attention de l'action.

Environ 100 à 200 lumens par mètre carré conviennent généralement pour les salles de séjour.

L'éclairage de la salle à manger

éclairage  de la salle à manger
Votre salle à manger est le lieu où se déroulent les conversations et les repas, ce qui signifie qu'une atmosphère sombre n'est pas idéale. Un bon éclairage général est essentiel, c'est pourquoi les plafonniers, y compris les lampes encastrées fonctionnent bien dans les salles à manger.

Pour un éclairage de la salle à manger impactant, un lustre peut être à la fois décoratif et fonctionnel pour fournir un éclairage général. Lorsque vous installez un lustre, n'oubliez pas qu'il doit être suspendu à environ 1 mètre au-dessus de la table dans une salle à manger avec un plafond de 2,5 mètres.

En ce qui concerne le choix des ampoules, choissiez des modèles d'une puissance comprise entre 300 et 400 lumens par mètre carré.

L'éclairage des couloirs

éclairage du couloir
En tant que zone de transition entre les pièces, le couloir pose moins de problèmes d'éclairage spécifiques que les autres espaces. Choisissez un luminaire encastré au plafond pour un éclairage discret, ou fixez quelques appliques le long du mur pour un éclairage indirect.

Vous n'avez en rêgle générale pas besoin d'un éclairage particulièrement intense dans les couloirs, ainsi des ampoules de 50 à 100 lumens par mètre carré sont généralement suffisantes pour une bonne visibilité.

L'éclairage de la salle de bains

éclairage de la salle de bains
Un mauvais éclairage dans une salle de bains peut être gênant voire dangereux dans certains cas. Évitez les lumières qui pointent vers le bas du miroir car elles projettent des ombres indésirables. Placez plutôt des luminaires, tels que des lampes à suspension ou des appliques murales de chaque côté des miroirs pour obtenir un éclairage équilibré.

Pour une salle de bain commune, envisagez des appliques réglables qui peuvent s'adapter à des besoins d'éclairage spécifiques. Une lumière vive est préférable pour les salles de bain alors prévoyez une puissance d'environ 650 à 800 lumens par mètre carré.

  • Bien choisir son éclairage intérieur