Prix d’un carreleur au m²

tarif du carreleur au m²Le carrelage est un type de revêtement de plus en plus apprécié des Français. Il faut dire que les carreaux ont tout pour plaire : polyvalence, durabilité, entretien facile, ainsi qu’une variété quasi infinie de formes et de couleurs. Si vous êtes vous aussi séduit par ce type de revêtement, vous vous êtes sûrement déjà demandé le prix d’un carreleur au m².

En dehors du prix des carreaux, c’est en effet la principale information qui vous permettra d’estimer le budget d’une pose de carrelage. Le prix d’un carreleur au m² varie selon plusieurs éléments propres à votre chantier et au professionnel sollicité sachant qu'il vous facturera en moyenne entre 30 € et 55 € le m² pour la main d'oeuvre. Avec l'achat des matériaux il vous en coûtera entre 55 € et 200 € par m².

Découvrez dans cet article les informations et critères à prendre en compte pour estimer le prix d’un carreleur au m².

De quoi dépend le prix d’un carreleur au m² ?

Le plus souvent, les carreleurs intègrent le matériau des carreaux, leur taille, le type et la technique de pose, la surface à carreler et son état initial dans l’établissement du devis. Le tarif d’un carreleur dépend également du lieu où vous habitez. Les artisans des grandes villes facturent généralement leurs prestations plus chères que les autres. Sachez également que tous les carreleurs appliquent des tarifs dégressifs en fonction du nombre de m².

La nature de la prestation

La plupart des artisans carreleurs offrent deux types de service : la pose simple ou la fourniture des carreaux et la pose combinées.

La deuxième option est souvent plus avantageuse car l’artisan facture alors la main-d’œuvre moins chère. Que vous optiez pour l’une ou l’autre des options, le prix d’un carreleur au m² ne sera pas le même pour tous les types de carreaux à poser. Selon la matière, certains carreaux sont plus complexes à coller que d’autres.

Ensuite, plus les carreaux à poser sont grands, plus le prix du carreleur sera élevé. Ceci est principalement dû à la difficulté de manipuler des carreaux de grande taille. Le type et la technique de pose affecteront également le devis.

Le type de pose est la méthode d’assemblage du carrelage. Elle est choisie en fonction du type de carreaux et du rendu que le client souhaite. Plus l’assemblage est complexe, plus le carreleur augmentera le tarif.

La technique de pose quant à elle, est la méthode dont le carreleur se sert pour fixer le carrelage. Il existe en deux principales :

  • La pose scellée réalisée à l’aide d’un mortier (mélange de sable, de ciment et d’eau). Cette technique tend peu à peu à disparaître et coûte plus cher. Elle est néanmoins utilisée pour les carrelages de terrasse, les carrelages de grandes dimensions et lorsque les surfaces de pose sont abîmées.
  • La pose collée avec les colles pour carrelage. C’est la technique la plus répandue.

le type et l'état de la surface à carreler

Par ailleurs, le type de surface à carreler influence le coût des travaux et le choix des matériaux. Pour une salle de bains par exemple, les carreaux doivent être résistants à l’humidité et antidérapants. En plus, le carreleur doit durant la pose prendre toutes les précautions pour s’assurer de l’étanchéité du revêtement (via des joints hydrofuges). Ces différents éléments auront forcément une répercussion sur le montant de la facture finale.

Enfin, l’état initial de la surface (sol, murs intérieurs, extérieurs) déterminera l’importance du coût additionnel des travaux de pré-carrelage. Le carreleur doit en effet s’assurer que la surface à carreler est la plus saine et plane possible avant d’effectuer la pose.

Si un ancien carrelage est déjà posé, il doit le retirer complètement avant le ragréage et la pose. Il est parfois nécessaire d’effectuer au préalable des traitements antifongiques et hydrofuges sur la surface à carreler.

Le matériau de carrelage choisi

Le choix du matériau pour le revêtement de sol a évidemment une forte incidence sur le montant que vous aurez à payer pour votre projet. Voici quelques prix indicatifs pour l'achat de différents types de carrelage. Ces prix concernent uniquement la fourniture et ne prennent pas en compte le coût de la main d'oeuvre pour la pose.

Type de carrelage prix minimum au m² prix maximum au m²
carrelage en grès cérame (céramique) 25 € 125 €
carrelage en faïence 20 € 150 €
carrelage en terre cuite 25 € 100 €
carrelage en carreaux de ciments 30 € 140 €
carrelage en ardoise 25 € 65 €
carrelage en travertin 25 € 65 €
carrelage en pierre calcaire 35 € 120 €
carrelage en granit 65 € 190 €
carrelage en marbre 45 € 200 €

carreleur au travail

Quelques prix indicatifs des carreleurs en 2021

En général, le prix d’un carreleur au m² se situe entre 30 et 55 € TTC. Si celui-ci doit au préalable enlever un carrelage vétuste, vous débourserez entre 10 et 20 € de plus par m². Pour les traitements hydrofuges ou anti-moisissures, les artisans carreleurs exigent de 8 à 16 € au m².
Selon le type de pose, comptez en moyenne entre 25 et 32 € et m² pour les poses droites les plus simples. Les poses en diagonale et alternées reviendront donc plus cher : respectivement de 32 à 50 € au m² et 28 à 42 € au m².

Par ailleurs, le type de carreau et la technique de pose feront une grande différence dans les prix d’un carreleur au m². En moyenne :

  • l'achat et l'installation d'un carrelage en grès cérame coûtent de 30 à 50 € au m² en pose collée et 50 à 70 € au m² en pose scellée
  • l'achat et l'installation de tomettes et d'un carrelage en terre cuite coûtent 60 à 80 € au m² en pose collée. Pour une pose scellée, comptez entre 70 et 90 € au m²
  • l'achat et l'installation d'un carrelage en pierre naturelle (comme le calcaire, le granit et le marbre) coûtent de 40 à 125 € au m² en pose collée et 60 à 150 € au m² en pose scellée

Pourquoi est-il fortement conseillé de faire appel à un carreleur professionnel ?

De nombreux tutoriels vidéo laissent penser que la pose d’un carrelage n’est pas une tâche complexe. Certes, il serait tentant d’éliminer de votre budget le prix d’un carreleur. Cependant, n’en faites rien !

En réalité, un carrelage mal posé vous coûtera beaucoup plus cher à la longue que le prix de la main-d’œuvre. La pose du carrelage requiert beaucoup de précision, de doigté et de maîtrise. Il y a également tout le délicat travail de pré-carrelage qui consiste à préparer la surface à la pose des carreaux. Si ce dernier est mal exécuté, votre revêtement, même bien posé, ne tiendra pas longtemps.

De plus, sans l’avoir jamais fait auparavant, il est quasi impossible que vous soyez en mesure de poser parfaitement des carreaux. La simple étape de la découpe et de la manipulation des matériaux n’est déjà pas une mince affaire. Même pour des carreleurs expérimentés, le moindre relâchement est synonyme de casses ou d’erreur de mesure. À votre avis, combien de carreaux allez-vous casser, ou mal découper avant de pouvoir y arriver ?

Voilà pourquoi confier les travaux à un professionnel est votre meilleure chance d’obtenir un résultat durable et impeccable. Vous bénéficierez également de conseils avisés sur le choix du type de carreaux qui convient le mieux à la pièce concernée.

Quelques suggestions

La pose d’un carrelage fait partie des travaux de finition qui joueront beaucoup sur l’esthétique d’une pièce ou même de votre maison (pour le carrelage extérieur). Il est donc indispensable d’avoir recours à un expert pour avoir la garantie de travaux bien réalisés. Certes, les prix d’un carreleur au m² peuvent paraître un peu chers pour les personnes disposant d’un budget serré.

Néanmoins, il existe un type de revêtement qui offre un compromis intéressant : les carrelages clipsables. Facile à poser et à retirer (pas de mortier ou de colle), ce type de carrelage élimine presque entièrement la nécessité de contacter un professionnel. Tout au plus, vous n’aurez besoin d’un carreleur que pour ajuster les bords des carreaux qui seront posés aux angles de la pièce. Les carreaux clipsables peuvent être posés par-dessus un revêtement, à condition qu’il soit plat. Ils coûtent néanmoins un peu plus cher que les carreaux ordinaires.

En bref, le prix d’un carreleur au m² varie selon plusieurs facteurs. Il est tout de même recommandé de solliciter les professionnels pour leur demander des devis chiffrés : cela vous permettra de chiffrer le coût du chantier et de comparer facilement les tarifs des carreleurs.


A lire également dans la rubrique Carrelage :
  • Exemple de devis Faïence salle d’eau
  • Exemple de devis carrelage
  • Prix d’un carreleur au m² en 2021 ▷ Consultez tous nos pour chiffrer vos futurs projets.