Des économies grâce au récupérateur d’eau de pluie

eau qui tombe du toitIl a été prouvé depuis longtemps que la pluie qui tombe du ciel est en fait propre et riche en nutriments et c'est pourquoi il n'est pas surprenant que les civilisations à travers le temps l'aient utilisée comme source d'eau principale ou alternative.

La manière la plus efficace de profiter des avantages de l'eau de pluie est évidemment de la recueillir et de la stocker dans un récipient. Malheureusement, cette seule approche peut être risquée sur le plan sanitaire. Toute la pollution présente dans l'air (comme les émissions des véhicules et des usines) peut être captée par chaque goutte de pluie qui tombe. Cette même pollution peut également s'accumuler sur nos toits, avec les excréments d'animaux, la poussière et les feuilles et ces éléments peuvent finir dans le conteneur et le polluer.

Quand une quantité suffisante de ces éléments s'est accumulée dans l'eau stockée, la boire peut être dangereux pour la santé. Il est également déconseillé d'utiliser de l'eau non propre pour certaines tâches ménagères.

Comment s'assurer de la propreté de l'eau de pluie collectée ?

1Le premier point à vérifier est le toit sur lequel tombe la pluie à collecter, à stocker et à utiliser. Le plus sûr à cet égard est une toiture métallique non peinte. En laissant le toit métallique non peint, aucun composant chimique ne s'infiltre dans l'eau. Un toit métallique ne comporte aucun composant nocif, physique ou chimique dont vous devriez vous inquiéter.

2La deuxième chose à considérer est la tuyauterie qui doit être posée. Normalement vous n'avez pas à vous soucier des tuyaux pour la récupération de l'eau de pluie puisque la plupart sont de toute façon de qualité alimentaire.

3La troisième point à prendre en compte est le nombre de grilles, de filtres et de systèmes à bascule qui doivent être mis en place. Les grilles sont généralement installées au niveau de la gouttière, du tuyau de descente et de l'entrée. Le système à bascule, un dispositif qui élimine le premier flux de pluie (généralement rempli de polluants et de contaminants) après une longue période de sécheresse, doit être placé avant une entrée et juste après un filtre sur chaque tuyau de descente qui alimente votre conteneur de stockage. Quant aux filtres, ils ne doivent être installés que dans les cas où les polluants fins ou la décoloration de l'eau sont des sujets de préoccupation.

4La quatrième chose à considérer est le contenant dans lequel l'eau de pluie doit finir. À cet égard, vous avez un certain nombre d'options :

  • La première est le tonneau. Ils sont faciles à installer dans votre propriété mais ont une capacité limitée. Au fur et à mesure que vous utilisez l'eau pour d'autres tâches dans votre maison, il faut installer et raccorder d'autres barils, et en un rien de temps, vous perdrez beaucoup d'espace précieux dans votre cour. N'oublions pas de mentionner qu'un tonneau n'offre aucune sorte de filtration.
  • La deuxième et bien meilleure option est le réservoir de stockage d'eau de pluie. Ils sont plus compliqués à installer mais la plupart des modèles de cuves ont plus du double de la capacité d'eau d'un tonneau. Le réservoir est également équipé de grilles pour empêcher l'entrée des insectes et de la plupart des particules de saleté.

5 Le cinquième élément essentiel de la récupération de l'eau de pluie à considérer est la pompe. A cet égard, ne vous contentez pas d'un modèle de pompe basique si vous souhaitez utiliser l'eau de pluie pour un plus grand nombre de corvées ou si vous voulez distribuer l'eau de pluie stockée dans plus de pièces de votre maison.

Vidéo explicative sur la récupération de la pluie

Cette vidéo de Leroy Merlin va vous expliquer comment récupérer l'eau de pluie. Le tutoriel détaille les différentes étapes de l'installation d'un collecteur sur un tuyau de descente et les outils nécessaires à la pose du récupérateur : perceuse, scie à métaux, mètre, tournevis, cutter...
En conclusion

Au final, si vous voulez de l'eau pluviale vraiment propre, vous devrez investir une somme d'argent conséquente et réaliser des travaux vous-mêmes ou en faisant appel à un artisan. Mais en échange, vous bénéficierez non seulement d'un approvisionnement en eau sûr mais vous économiserez également plus que ce que vous avez investi sur le long terme. Le montant exact de ces économies dépendra de la façon dont vous utilisez actuellement le réseau d'eau potable.

40 % de l'eau d'un foyer est en moyenne utilisée chaque année pour la lessive. Si vous purifiez suffisamment l'eau de pluie pour qu'elle puisse être utilisée pour la lessive, vous pouvez économiser autant d'eau chaque année. Ajoutez environ 25 % de plus par an si vous alimentez votre douche et vos toilettes en eau de pluie. L'arrosage du jardin représente également une part non négligeable des dépenses en eau. Cette consommation d'eau représente une belle somme que vous pourrez économiser et utiliser pour d'autres besoins. Un système de récupération de l'eau de pluie est en effet un investissement qui en vaut la peine sur la durée.

Nous vous proposons de recevoir gratuitement jusqu'à 3 devis pour vote projet de récupérateur d'eau de pluie : pour faire votre demande, suivez le lien ci-dessous.