Accueil > Travaux > Gros oeuvre > Terrassement > Enrochement de jardin : explications, conseils et prix des travaux

Enrochement de jardin : explications, conseils et prix des travaux

Certains terrains présentent des défauts qu’il faut corriger pour une bonne exploitation. C’est le cas des pentes par exemple. Il faudra entreprendre des travaux de soutènement pour plus de confort et de sécurité. C’est dans ces cas qu’intervient l’enrochement de terrain. Désirez-vous rendre votre jardin plus esthétique et exploitable ?

Si oui, alors l’enrochement de jardin vous sera d’une grande aide. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations utiles pour votre projet de terrassement.

pierres enrochement

Qu’est-ce que l’enrochement de jardin ?

L’enrochement est un mur construit à travers l’assemblage des blocs de pierre pour soutenir le sable du jardin. Cette solution peu chère retient la terre du jardin en cas de pente. Il est tout aussi possible d’effectuer l’enrochement sur un soutènement de mur uniquement pour conserver le remblai de terre. Bien que l'opération paraisse simple à réaliser, il n’est très complexe de réaliser soi-même son enrochement de jardin sans faire appel à un professionnel qualifié. Du fait de l’importance des risques que peut constituer sa mauvaise mise en place, vous avec donc tout intérêt à faire appel à une entreprise qui maîtrise les techniques de pose et le choix de pierres adaptées.

Quel est l"intérêt de l’enrochement ?

Effectuer l’enrochement de son jardin vise à résoudre certains problèmes auxquels est confronté le terrain. Il permet de procéder à une bonne restructuration du terrain afin d’en modifier le dénivellement. C’est aussi un excellent moyen d’éviter les risques de chute et d’éboulement dans son jardin. Après l’enrochement, vous jouissez d’un certain confort dans votre jardin et de plus de sécurité. En plus, cela a l’avantage d’embellir et de rendre votre jardin plus authentique. N'hésitez donc pas à en faire usage si tel est l'objectif que vous visez pour votre extérieur.

En dehors du jardin, l’enrochement peut être effectué contre un bâtiment ou au bord d’une route. Autrement dit pour tous les travaux de construction, l’enrochement constitue le moyen le plus sûr et le plus naturel pour une consolidation efficace. C’est également une technique pour limiter l’érosion et contrôler le débordement d’une rivière.

Il n’est pas seulement utile pour la protection d’un terrain. Vous pouvez avoir recours à l’enrochement pour des raisons purement esthétiques. Vu que l’enrochement est un aménagement naturel, il rend le jardin plus décoratif. Il sert donc à décorer l’extérieur de votre maison.

Quels sont les différents types d’enrochements de jardin ?

L’enrochement soutènement ou basique, se présente sous la forme d’un petit mur et sert à conserver la terre de remblai et à aplanir le sol. Dans les milieux montagneux et sujets au ruissellement, l’enrochement de soutènement basique constituera un bon choix. Avec cet enrochement, les blocs de pierre sont disposés de manière à former un mini-muret.

Il est parfaitement adapté pour une chaussée, une digue de berge et des habitations qui se trouvent dans une zone de pente. Deux types de pierre conviennent pour cet enrochement. Les moellons calibrés qui ont une grande taille. Ils sont faciles à aménager, mais ils ne sont pas si naturels. Les deuxièmes pierres sont les rochers non calibrés dits naturels. Comme leur nom l’indique, il s’agit de pierres naturelles qui permettent de diminuer les vides qui peuvent rendre l’enrochement instable.

En dehors de cet enrochement, l’on distingue également l’enrochement paysager ou décoratif. Il est souvent utilisé pour mettre l’accent sur le côté décoratif de l’enrochement. Son objectif est d’assembler des roches de différentes tailles et volumes en vue d’obtenir quelque chose de plus esthétique. Il vous permettra de disposer de plus d’espace pour procéder à l'aménagement de votre jardin. L’avantage de ce type d’enrochement est qu’il vous libère plus d’espace, est décoratif et s’harmonise parfaitement avec certains milieux géographiques.

exemple enrochement de jardin

Quels sont les différents types de rochers utilisables ?

Le rocher est le principal matériel pour réaliser un enrochement de jardin. Du fait de son utilité, il est donc d'une grande importance de choisir un rocher de qualité. Il doit pour cela jouir d’une bonne résistance face aux intempéries. D’autre part, les rochers doivent avoir la même forme et le même volume.

Vous aurez le choix entre le calcaire jaune ou blanc. Vous pourrez aussi choisir le porphyre disponible en couleur rouge ou en couleur bleue. Certains pourraient aimer le granit gris ou encore le grès rose. Ces rochers sont disponibles en diverses tailles et couleurs. Dans le cas où vous ne disposez pas de ces rochers, vous avez la liberté d’opter pour la dalle ou encore pour le béton.

Le choix de la dimension des rochers dépend de la nature du défaut à corriger sur le jardin. Ainsi, l’on distingue de façon générale trois grandes classes granulaires :

  • Le petit enrochement comprend les rochers de 45 à 250 mm
  • L’enrochement moyen est compris entre les roches de 5 et 300 kg
  • Le gros enrochement désigne les roches ayant un poids supérieur à 300 kg.

Les professionnels peuvent soumettre les rochers à des essais afin de vérifier leur résistance, leur durabilité et leur temps d’usure.

Quel prix pour faire enrocher son terrain ?

Le prix d’un enrochement de jardin varie considérablement. Cet état de choses est notamment dû au fait qu'il faut prendre en compte les matériaux. Bien que le rocher soit le matériau le plus adapté, il n'est pas pour autant conseillé d'utiliser n’importe quel rocher. En effet, la stabilité, la résistance et la durabilité de l’enrochement de votre jardin sur une longue période en dépendent. Voici les critères pris en compte pour fixer les prix :

  • La praticité du terrain
  • Les dimensions du dénivellement
  • Le type d’enrochement
  • La nature et qualité du matériel utilisé
  • La distance d’acheminement du matériel
  • Les travaux supplémentaires.

Le prix d’un enrochement basique ou soutènement

Il s’agit de l’enrochement le plus réalisé aussi bien par les particuliers que par les collectivités. S’il est autant apprécié, c’est parce qu’il est plus efficace que le bétonnage et très esthétique. Pour un bon enrochement de soutènement, il faudra empiler des blocs de roches. En raison du poids des rochers, votre terrain doit être aisé pour permettre de transporter les blocs. Le prix d’un enrochement basique sans pose varie de façon générale entre 150 € et 200 € le mètre carré.

Le prix d’un enrochement paysager

En dehors de la correction des défauts, l’enrochement paysager d’un jardin a pour but de le décorer. Les techniques pour sa pose ne sont pas aussi exigeantes que celles d’un enrochement basique. Par contre, il faudra se montrer plus attentif dans le choix du rocher afin qu’il réponde à l’objectif de ce type d’enrochement. Il sera judicieux de prendre en compte l’efficacité du rocher. Pour ce type d’enrochement, le coût moyen est généralement compris entre 70 € et 130 € le mètre carré.

Le prix du géotextile

Le géotextile est un matériel qui a plusieurs fonctions. Il intervient forcément durant l’enrochement du jardin. Il est en polypropylène et il constitue la couche qui favorise une meilleure répartition des rochers sur le sol. Il reste un véritable allié pour tout type d’enrochement de sol. Son prix oscille entre 1 € et 2 € le mètre carré.

travaux d'enrochement

Comment réaliser un enrochement de jardin ?

Pour la réalisation d’un enrochement, les étapes restent les mêmes, peu importe qu’il s’agisse d’un enrochement paysager ou basique. La première étape consiste à déterminer le volume de terre à garder après enrochement. Avec les engins disponibles, cette partie de la tâche a l'avantage de s'effectuer sans grande difficulté.

La deuxième étape est la fondation. À ce niveau, il suffit de creuser une fosse d’une profondeur déterminée par le professionnel. Ensuite, vous devrez placer le géotextile pour la consolidation de la prouesse mécanique du sol. La dernière étape consiste à déposer les blocs de roche dans la fosse, et ceci, tout en suivant la pente souhaitée.

Dans certains cas, la réalisation du drainage se fera au même moment que l’enrochement. Si vous souhaitez plutôt réaliser un enrochement paysager, vous devez savoir qu’il vous faut suivre les mêmes étapes. À la seule différence que l’enrochement paysager n’est pas soumis à autant de contraintes.

Trouvez rapidement des artisans pour vos travaux de terrassement

Notre site vous permet de recevoir 3 devis gratuits des entreprises de votre département afin de chiffrer les coûts de vos travaux d'enrochement et de terrassement. Pour en bénéficier gratuitement, suivez le lien ci-dessous et complétez le formulaire de demande correspondant.

Après la vérification de votre demande, vous serez mis en relation avec les professionnels sous quelques jours : ces derniers vous feront ensuite parvenir leurs devis sans engagement.

  • Exemple de devis Terrassement
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *