Le bois : un matériau de construction durable

Lorsqu'il s'agit d'un environnement bâti durable, le choix des matériaux est important. Le bois est un matériau de construction naturel, renouvelable et durable, dont l'empreinte carbone est plus légère que celle de l'acier ou du béton. La construction écologique est la clé de la durabilité et de l'atténuation des dommages environnementaux.

Les matériaux de construction fabriqués par l'homme, comme le béton et l'acier, ont une énorme empreinte carbone, ce qui nuit encore plus à l'environnement. L'utilisation du bois à la place de l'acier ou du béton réduit l'impact environnemental, ainsi que les coûts de construction et d'exploitation. Découvrez dans cet article les spécificités du matériau bois dans la construction.
Le bois est un matériau  durable et écologique pour la construction

Le bois comme matériau de construction : avantages et limites

Le bois est un matériau organique polyvalent, et le seul matériau de construction renouvelable. Les structures en bois possèdent certaines propriétés qui les rendent durables et solides. Avec un traitement ignifuge adéquat, le bois peut être un matériau de construction fiable avec une longue durée de vie.

Les avantages du bois

    Propriétés thermiques : Le bois ne subit pas de dilatation importante sous l'effet de la chaleur. De plus, la combinaison d'une faible conductivité thermique et d'une chaleur spécifique élevée assure l'isolation.

  • Propriétés acoustiques : Le bois peut amplifier ou atténuer le son en fonction de son orientation. Le son est transmis dans la direction du grain et atténué dans la direction perpendiculaire.
  • Propriétés électriques : Le bois sec est un excellent isolant électrique et il n'accumule pas d'électricité statique. Il faut toutefois noter que la résistance électrique du bois est inversement proportionnelle à son taux d'humidité.
  • Propriétés mécaniques : Le bois a une résistance et une durabilité élevées. Il présente également une longueur de rupture élevée, c'est-à-dire la longueur à laquelle un matériau se brise sous son propre poids lorsqu'il est suspendu.
  • Propriétés esthétiques : le bois est considéré comme chaleureux, rustique et décoratif. Il offre également une variété de couleurs, de formes, d'odeurs et de textures. Le bois peut être peint pour obtenir les finitions souhaitées.
  • Entretien : Le bois ne rouille pas comme les métaux, et il peut être réparé et entretenu. Le vieux bois peut être restauré, mais l'opération peut être coûteuse.
  • Variété : Il existe plus de 5000 essences de bois, et les propriétés mentionnées ci-dessus varient pour chaque type. Parmi les essences les plus utilisés en construction, on peut citer le sapin, le pin, l'épicéa, le chêne, le cèdre, le douglas, le mélèze...

Les limites du bois

Comme tout matériau de construction, le bois a des limites, mais celles-ci peuvent être atténuées grâce à plusieurs méthodes de protection. Idéalement, le bois devrait être utilisé dans des produits qui tirent parti de ses avantages et où ses limites ne constituent pas un problème majeur.

  • Rétrécissement et gonflement : Le bois est hygroscopique, ce qui signifie qu'il absorbe l'humidité de l'air. Cela peut entraîner le rétrécissement et le gonflement du matériau.
  • Dégradation biotique : Le bois étant un matériau organique, il sert de nourriture à certaines plantes et à certains animaux. La dégradation biologique peut être due à l'attaque de champignons, de termites, de coléoptères, de fourmis, etc.
  • Dégradation abiotique : La dégradation non biologique du bois peut être causée par le soleil, le vent, l'eau, les produits chimiques et le feu. L'utilisation de bois épais comme élément structurel peut contribuer à atténuer cette détérioration.

Les méthodes de protection du bois pour améliorer les performances

Il est essentiel de choisir le bon type de bois en fonction des conditions du projet. Les principales techniques de protection du bois sont le séchage, le vernis et l'imprégnation. Elles permettent d'éliminer les principales limitations du matériau.
bois matériau de construction
Le vernis : : il fournit une protection pour les applications intérieures et extérieures, il empêche l'absorption et la perte rapides d'humidité, il réduit le rétrécissement et le gonflement. Certains revêtements protègent le bois des rayons ultraviolets. Des fongicides peuvent être ajoutés aux vernis.

Le séchage : Le séchage permet d'éviter la dégradation du bois, qui est généralement séché à l'air ou dans un four. La méthode de séchage au four est plus efficace car elle tue les champignons et les insectes, tout en éliminant l'humidité plus efficacement.

Les agents de protection du bois : Ils sont utilisés dans les situations où le bois est constamment exposé aux liquides, aux insectes et aux intempéries.

Les retardateurs de flamme :
Il est impossible de rendre le bois incombustible, mais il est possible de le traiter avec des retardateurs de flamme. Les deux types de retardateurs utilisés pour le bois sont les revêtements et les sels chimiques solubles dans l'eau. Ils augmentent le point de combustion, réduisent la formation de gaz inflammables et atténuent la propagation et la pénétration des flammes.

Le bois, un produit vert

Un matériau renouvelable

Contrairement à d'autres matériaux de construction comme le béton et l'acier, le bois est renouvelable. Il peut être cultivé et récolté plusieurs fois.

Un matériau réutilisable et recyclable

Les déchets de bois peuvent être recyclés et transformés en nouveaux produits. De plus, des conceptions innovantes peuvent optimiser l'utilisation des matériaux afin de réduire les déchets.

Une empreinte carbone plus faible

Les processus de fabrication de l'acier et du béton libèrent du dioxyde de carbone dans l'environnement, et le transport ajoute également aux émissions de carbone. Le bois récolté dans des forêts gérées durablement a une empreinte carbone plus faible, et les arbres absorbent le dioxyde de carbone pendant la photosynthèse.

Les labels de certification du bois

Recherchez du bois certifié pour vous assurer qu'il provient de forêts durables avec notamment les labels PEFC et FSC. Cela permet de faire respecter les pratiques forestières par les consommateurs et les détaillants, en éliminant les pratiques d'exploitation forestière destructrices.

A lire également dans la rubrique Construction Maison en bois :
  • Pourquoi construire une maison en bois ?

  • guide et conseils Construction Maison en bois