Accueil > Travaux > Cuisine > Bien choisir les éclairages de sa cuisine

Bien choisir les éclairages de sa cuisine

Lors de la conception d'une cuisine, un plan d'éclairage bien pensé et bien planifié en amont est essentiel pour la finition de cet espace de vie majeur de votre habitation. Vous devrez tenir compte de l'utilisation pratique des lumières, de leur aspect esthétique et de l'ambiance qu'elles créent.

Nos conseils vont vous aider à planifier efficacement le futur éclairage et l'aménagement, qu'il s'agisse d'une nouvelle cuisine ou que vous souhaitiez définir les zones de lumière d'une cuisine existante.

éclairage

Planifiez l'éclairage en fonction de l'utilisation que vous ferez de la cuisine

De toutes les pièces de la maison, la cuisine est peut-être celle où les activités sont les plus variées, et si elle est combinée avec un espace de vie et de repas, c'est aussi celle où il y a le plus de mouvements et d'action.

Lorsque vous concevez votre plan d'éclairage, tenez compte des tâches que vous pouvez entreprendre dans votre cuisine comme la préparation du repas, le travail sur un îlot de cuisine, l'organisation de dîners intimes ou familiaux... Cela vous permettra de mieux comprendre pourquoi le fait de placer le bon éclairage aux bons endroits peut vraiment contribuer à la réussite de votre agencement.

Prenez en compte la lumière naturelle

L'orientation et la quantité de lumière naturelle de votre pièce vous permettra de mieux planifier l'éclairage. Par exemple, les pièces orientées vers le nord seront probablement peu éclairées ; les pièces orientées vers l'est seront peu éclairées l'après-midi tandis que les cuisines orientées vers le sud et l'ouest profiteront d'un éclairage naturel jusqu'à la fin de l'après-midi.

choisir éclairage cuisine

Pensez aussi aux recoins de la cuisine qui seront naturellement dans l'ombre. Par exemple, si vous planifiez une extension de la cuisine, la zone la plus profonde de l'extension manquera de lumière naturelle et pourrait avoir besoin d'éclairage pendant la journée.

Il est important de réfléchir en amont aux possibilités d'amélioration de la luminosité naturelle avec des vitrages, des portes à double battant et des lanterneaux, en gardant à l'esprit l'endroit de la cuisine où ils fonctionneraient le mieux avant de commencer à planifier le plan d'éclairage.

La hauteur des plafonds affectera les niveaux de lumière naturelle de la pièce, ainsi que les surfaces que vous prévoyez d'installer dans la cuisine - les armoires de cuisine de couleur claire, le plancher de la cuisine, les plans de travail, les couleurs de peinture feront tous rebondir et circuler la lumière et réduiront d'autant le besoin d'éclairage artificiel.

Déterminez la position des meubles et des équipements de cuisine

Il est indispensable de déterminer la position exacte de vos meubles de cuisine et de votre mobilier. Ainsi un bon éclairage est recommandé sur les plans de travail. Si vous prévoyez un dîner dans la cuisine, vous ne voulez pas que la table à manger soit trop éclairée. Vous devez également connaître la hauteur de vos meubles et savoir si vous souhaitez éclairer ces espaces par le haut.

En travaillant de cette façon, vous pourrez également déterminer où se situeront les interrupteurs. Si vous avez une cuisine ouverte et un espace de vie, vous voudrez peut-être avoir des commandes d'éclairage aux deux extrémités de la pièce.

belle lumière dans la cuisine

Différentes couches de lumière pour une utilisation pratique et esthétique

En intégrant différentes couches de lumière dans votre projet, vous obtiendrez une cuisine à la fois fonctionnelle et esthétique et dans laquelle vous pourrez rapidement créer une atmosphère.

L'éclairage des plans de travail doit être conçu pour vous permettre de vous préparer et de cuisiner en toute sécurité. Les éclairages localisés peuvent être des lumières encastrées au plafond et des luminaires bien placés au-dessus des plans de travail afin d'éclairer les zones de travail.

L'éclairage d'accentuation est utilisé pour mettre en valeur les éléments de la cuisine qui sont légèrement éclairés. Ainsi, si vous incluez un îlot de cuisine ou une table à manger, des luminaires suspendus mettront en valeur ces éléments. De même, des bandes de LED judicieusement implantées ou des étagères éclairantes dans les armoires peuvent fournir un éclairage d'accentuation, mettant en valeur ces caractéristiques tout en apportant un rétroéclairage pour créer une atmosphère confortable.

L'éclairage d'ambiance peut être fourni par des appliques murales et des lampes de table, mais aussi par un éclairage central éventuellement contrôlé par un gradateur.

Mettez l'éclairage de la cuisine sur des circuits séparés et zonés

Aucun schéma d'éclairage de cuisine ne devrait être prévu pour être contrôlé par un seul interrupteur : il est indispensable de placer votre éclairage de cuisine sur différents circuits. Voici les différents éléments à prendre en considération :

  • Combien de circuits ?
    Une cuisine moyenne aura besoin de trois circuits : un pour les lumières encastrées, un pour les luminaires à suspension et un pour les luminaires situés sous les meubles.
  • Combien de zones ?
    Une cuisine, un salon ou une salle à manger à aire ouverte aura besoin de plus de circuits, car vous devez traiter l'éclairage de chaque zone individuellement.
  • Comment les lumières vont-elles être utilisées ?
    Comment allez-vous utiliser l'espace et quelles lumières voulez-vous allumer en même temps ? Par exemple, il est judicieux d'avoir la cuisine sur des circuits séparés de l'espace salon/salle à manger, afin de ne pas avoir à regarder la vaisselle pendant que vous vous détendez.

Déterminez la quantité d'éclairage optimale pour votre cuisine

Comment trouver le bon équilibre ? A titre indicatif, une cuisine de taille moyenne d'environ 4 mètres sur 4 sera bien éclairée avec 6 plafonniers. Le lux est un indicateur de l'intensité lumineuse. Comptez entre 250 et 350 lux pour l'éclairage général et entre 350 et 500 lux pour l'éclairage du plan de travail.

Concevoir une cuisine avec un budget ? L'éclairage sur rail ou monorail peut être une alternative rentable car vous pouvez positionner les lumières sur le rail pour cibler les zones clés que vous souhaitez éclairer.

Qui peut installer un éclairage de cuisine ?

Choisissez la bonne température de lumière

La planification d'un projet d'éclairage réussi est aussi une question de couleur et de qualité de la lumière. Vous devriez ainsi choisir des ampoules qui non seulement mettent en valeur l'espace mais le rendent aussi accueillant.

La couleur de la lumière peut avoir un impact considérable sur votre projet. Pour les LED, par exemple : leur température de couleur est mesurée en kelvins (ou K). Comme repère, la lumière du jour en milieu de journée est d'environ 5000 kelvins et la lumière des bougies est d'environ 2000 kelvins. Si vous souhaitez que vos LED émettent une lumière blanche froide au-dessus des plans de travail, le blanc chaud est beaucoup plus relaxant pour les salles à manger ou les salons.

La couleur la plus polyvalente pour l'éclairage de la cuisine est aux alentours de 3000 kelvins car ele permet de garder une ambiance chaude et confortable au coucher du soleil. Pour l'éclairage des étagères, il est fort probable que vous les allumiez le soir pour créer une ambiance et que vous choisissiez des bandes plus chaudes pour obtenir eniron 2500 kelvins.
lampes de cuisine

Le constructeur : si vous prévoyez une extension de la cuisine, il est probable que votre constructeur fasse appel à un électricien pour effectuer les travaux d'éclairage en même temps que le premier fixage des autres appareils électriques. Vous avez également la possibilité de faire appel à un spécialiste de la conception d'éclairage.

Le fournisseur de cuisine
: s'il s'agit d'installer une nouvelle cuisine dans une pièce existante, le cuisiniste peut offrir un service de conception d'éclairage dans le cadre du forfait ou comme supplément. Gardez à l'esprit que si votre fournisseur de cuisine vous fournit et installe ce type d'éclairage, vous n'aurez peut-être pas la même couleur de lumière que le reste de l'éclairage de la pièce alors que si vous spécifiez que tout votre éclairage provient du même endroit, la chaleur et la luminosité seront constantes et vous obtiendrez un meilleur résultat.

Un électricien : si vous installez un éclairage après coup ou si vous gérez vous-même votre projet de rénovation de cuisine, votre électricien peut faire le travail. Si vous cherchez un professionnel qualifié pour ce genre de travaux, notre site vous permet de recevoir jusqu'à 3 devis des électriciens de votre région, gratuitement et sans engagement.

Vous-même : si vous installez vous-même votre cuisine, vous pouvez prendre en charge une partie des travaux mais attention à ne pas vous embarquer dans des travaux trop complexes et/ou dangereux notamment aux niveau des installations électriques.

luminaires de cuisine

Quelques astuces pour un bon éclairage

  • Utilisez des projecteurs sur les gradateurs de lumière afin de pouvoir contrôler facilement les niveaux d'éclairage.
  • Incluez l'éclairage d'ambiance et l'éclairage direct dans un plan : ainsi, lorsque vous aurez fini de cuisiner, vous pourrez baisser les lumières vives et profiter d'une ambiance plus adaptée à la prise des repas.
  • Assurez-vous que les interrupteurs sont adaptées au style général de votre cuisine.
  • Ne placez pas les lumières trop près des armoires car si vous avez des plafonds bas cela pourrait décolorer le placage.
  • Si vous avez des plafonds bas, vous aurez besoin de moins de lumière vers le bas : si vous installez trop d'éclairage, la lumière sera trop puissante et gênante.

Économisez de l'argent sur l'éclairage de la cuisine

Les LED sont certainement la voie à suivre en matière d'éclairage. En comparaison avec les ampoules halogènes, elles constituent une solution bien plus économique et écologique.

La faible puissance des lampes LED permet de réduire la consommation d'énergie et de prolonger leur durée de vie. Les LED dureront jusqu'à 40000 heures à comparer avec la durée de vie des halogènes d'environ 3000 heures.

  • 10 conseils pour réduire le coût de votre future cuisine
  • Îlot de cuisine : faites le bon choix
  • Cuisine : comment poser un plan de travail et une crédence ?
  • Quelle configuration choisir pour ma cuisine ?
  • Quel aménagement pour ma cuisine ?