Sauna ou hammam ? Découvrez les avantages pour votre santé

La recherche constante de bien-être et de relaxation nous amène souvent à explorer diverses méthodes pour revigorer notre corps et notre esprit. Parmi elles, le hammam et le sauna se démarquent comme des oasis de détente. Bien que semblables dans leur objectif de réchauffement corporel, ces deux installations diffèrent par leur mode de fonctionnement et leur construction.

Illustration de paysage dynamique et réaliste représentant le choix entre Sauna ou Hammam

La vapeur du hammam

Le hammam, par son nom même, évoque l'utilisation de vapeur d'eau pour créer une atmosphère chaleureuse. Il est équipé d'un générateur qui fait bouillir de l'eau, libérant ainsi de la vapeur qui remplit la pièce. Cette vapeur augmente l'humidité ambiante, maintenant la température entre 38°C et 46°C. Le corps se réchauffe, mais grâce à l'humidité élevée, qui atteint souvent 100%, il ne se refroidit pas par la transpiration. Cette combinaison de chaleur et d'humidité maintient le corps au chaud tout au long du séjour dans le hammam, généralement limité à 15 minutes en raison de l'intensité de la chaleur.

L'art de la chaleur sèche : Le sauna

À l'opposé, le sauna utilise une chaleur sèche, produite par du bois de chauffage ou un poêle, pour chauffer des pierres qui, à leur tour, réchauffent l'espace. Les températures dans un sauna varient entre 60°C et 95°C, nettement plus élevées que dans un hammam. Cependant, l'absence d'humidité permet au corps de tolérer cette chaleur plus longtemps, jusqu'à 20 minutes.

Les types de saunas sont variés. Outre les méthodes traditionnelles, les saunas modernes utilisent la lumière infrarouge pour chauffer l'atmosphère, offrant une expérience encore plus intense. Dans ces saunas infrarouges, on peut rester plus longtemps sans craindre la déshydratation.

Les bienfaits d'un bain de xhaleur

Que ce soit dans un sauna traditionnel ou moderne, les effets sur la santé et l'humeur sont remarquables. Le sauna stimule la circulation sanguine grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins et augmente la fréquence cardiaque.
illustration divisée en 2 parties : D'un côté, une scène de hammam animée, avec de la vapeur et une ambiance tranquille et chaleureuse, mettant en évidence les bienfaits de l'humidité et de la chaleur pour la santé. De l'autre côté, un sauna serein avec des bancs en bois et un poêle chauffant des pierres, représentant les avantages de la chaleur sèche pour la santé.

Il favorise également la régénération musculaire, surtout lorsqu'il est combiné à une activité physique, grâce à la pénétration profonde de la lumière infrarouge dans les muscles, aidant ainsi à leur récupération et à leur renforcement. De plus, un séjour prolongé dans un sauna procure une sensation de relaxation et de calme.
Le hammam, quant à lui, ajoute l'élément de l'humidité à ses bienfaits. Il hydrate la peau et contribue à la santé grâce à la combinaison de chaleur et d'humidité. En cas de symptômes grippaux, le hammam agit en lubrifiant les voies respiratoires et en dilatant les sinus, facilitant ainsi la respiration. En ajoutant des feuilles d'eucalyptus, on peut même amplifier l'effet du hammam sur la congestion nasale et de la gorge.

Le duel : Hammam contre Sauna

Malgré leur but commun de détente musculaire et d'amélioration de la circulation sanguine, hammam et sauna offrent des avantages distincts. Le sauna, sans humidité, ne fournit pas de remède contre la congestion respiratoire, mais permet un séjour plus long. En revanche, le hammam, avec sa chaleur moins intense mais plus humide, est limité à un séjour de 15 minutes avant que la chaleur ne devienne insupportable.

Naviguer entre bienfaits et risques

La déshydratation est le risque le plus courant associé à ces expériences. Il est crucial de ne pas dépasser la durée recommandée et d'écouter son corps. Les symptômes tels que la soif et les vertiges doivent être pris au sérieux, et il convient de quitter la pièce avant même d'atteindre la limite de temps si nécessaire.
La scène représente deux zones distinctes : d'un côté, un hammam traditionnel dont la vapeur enveloppe l'espace, créant une atmosphère chaude et humide, avec une jauge de température affichant 38°C à 46°C. De l'autre côté, un sauna à chaleur sèche, avec un poêle en bois. L'autre côté présente un sauna à chaleur sèche, avec un poêle en bois chauffant des pierres et un thermomètre
Les personnes souffrant de problèmes rénaux, de tension artérielle ou enceintes doivent consulter un médecin avant de fréquenter un hammam ou un sauna. De plus, ces espaces ne sont pas exempts de germes, donc il est important d'adopter des mesures d'hygiène de base comme le port de tongs et l'utilisation d'une serviette pour s'asseoir.

Précautions essentielles pour une expérience en toute sécurité

Les premiers utilisateurs devraient limiter leur temps dans le hammam ou le sauna à 5 à 10 minutes. Pour éviter la déshydratation, il est conseillé de boire beaucoup d'eau après l'utilisation, en évitant l'alcool le jour de la visite. Les enfants peuvent utiliser le sauna, mais sous une surveillance stricte, leur séjour ne devant pas dépasser 15 minutes.

En conclusion, bien que le hammam et le sauna partagent un objectif similaire de détente par la chaleur, ils diffèrent dans leur construction et leurs techniques de relaxation. Le choix entre les deux dépendra finalement de vos préférences personnelles et de ce que vous trouvez le plus relaxant.

A lire également dans la rubrique Sauna, Hammam, Spa :
  • Comment hiverner un jaccuzi ?
  • Acheter un jacuzzi d’occasion : bonne ou mauvaise idée ?
  • Les différents types de hammam
  • Visuel Sauna, Hammam, Spa