Conseils pour l’installation d’un abri de jardin

Avoir un abri de jardin figure parmi les meilleures manières de donner de la valeur à votre propriété. D’ailleurs, de plus en plus de personnes optent pour cette option grâce à sa facilité de montage. Avant de faire votre choix entre les nombreux modèles disponibles, il faut avant tout avoir une idée précise sur ce que vous avez l’intention de faire en 2022.

Allez-vous en fabriquer pour avoir une cabane à outils, un abri pour votre voiture ou vos bûches ou une grange ? Vous avez vraiment l’embarras du choix. Il faut également prendre en compte plusieurs paramètres comme avoir un sol bien plat pour vous faciliter à construire un abri de jardin. Nous avons réuni pour vous tous les informations essentielless concernant l’installation des abris de jardin.

conseils pour l'installation d'un abri de jardin

Normes et règlementations à respecter pour la création d’un abri

Il est important de préciser plusieurs règles, qui sont à respecter, pour la fabrication d’abris de jardin. Elles sont dictées par le Code de l’Urbanisme, sachant que ces règles d’urbanisme sont différentes d’une commune à une autre. Toutefois, les règles de base sont les mêmes. Vous devez absolument connaître la surface de plancher et l’emprise au sol. À partir de cette information, vous saurez quelle démarche suivre. Le décret du 1er mars 2012 précise que :

  • La surface de plancher : c’est la somme de toutes les aires entourées et fermées par des murs. La hauteur de ces murs doit être de 1,80 m et plus. L’épaisseur des murs extérieurs n’est pas considérée.
  • L’emprise au sol : c’est la superficie totale que le bâtiment occupe. Tout est pris en compte, que ce soit : l’épaisseur des murs extérieurs, la toiture, les gouttières, les poteaux et toutes les autres surfaces. C’est l’addition de tout l’espace occupé par le bâtiment.

Les démarches administratives à effectuer pour construire un abri de jardin

On tient à préciser que ces démarches varient en fonction de la nature de votre cabane. On distingue trois catégories de démarches :

  • Vous n’avez aucune démarche à faire si l’emprise au sol de l’abri de jardin en bois est inférieure à 5 m2 et que sa hauteur est entre 1,80 m à 12 m.
  • Vous devez remplir une demande de déclaration au préalable avant de procéder aux travaux de construction, si l’emprise au sol est de 5 m² à 20 m² ou si la hauteur des murs dépasse les 12 m.
  • Vous devez faire une demande de permis pour avoir un permis de construire, si l’emprise au sol dépasse les 20 m² ou si la construction touche à la maison.

Il est à noter que la valeur taxable peut s'élever à 820 euros par m² de taxe d'aménagement d'un abri de jardin.

Concernant la distance de voisinage

La distance que vous devez établir par rapport au voisinage est en général de 3 m. Une distance de 3m est obligatoire entre l’abri en bois et la clôture du voisin ou les voies publiques. Cependant, il faudra quand même être très vigilant, car ces règles varient d’un lotissement à un autre. Cela varie également entre les communes et les règles concernant la copropriété en vigueur. Vous devez vous informer auprès de votre mairie ou de l’autorité locale compétente de votre région pour avoir toutes les informations utiles. La meilleure chose à faire est de consulter le code d’Urbanisme avec un conseiller spécialisé.

Les différents matériaux à utiliser pour le montage d'une cabane de jardin

Voici les matériaux qui sont fréquemment utilisés pour installer un abri sur votre propriété :

  • Le PVC : c’est la plus facile à utiliser lors du montage. Votre installation se fera en quelques gestes. Néanmoins, cela varie en fonction de la superficie de la cabane. L’inconvénient de l’abri de jardin en PVC est que ce matériau est un mauvais isolant thermique et il faudra peut-être installer une ventilation. Il faudra bien choisir où positionner l'abri sur votre terrain.
  • Le métal : le point fort de l’abri de jardin en métal est qu’elle ne craint pas l’usure du temps et c’est très résistant face aux intempéries. Mais il faut tout de même appliquer un traitement contre la rouille. Sur le plan esthétique, que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur, ce n'est pas le modèle le plus recommandé.
  • Le bois : c’est le matériau le plus utilisé par les amateurs d’abri de jardin. Vous n’avez juste qu'à lui appliquer des traitements anti-UV ou anti-champignons. Côté esthétique, c’est très chic ! Le seul problème est que le bois est assez réactif aux changements climatiques.

A lire également dans la rubrique Abri de jardin :
  • Comment choisir un abri de jardin ?

  • guide et conseils Abri de jardin