La fibre de bois pour une isolation naturelle efficace

isolation en fibre de bois

Le succès de l'isolation en fibres de bois est dû à un profil environnemental attrayant combiné à un ensemble de fonctions comprenant l'isolation rigide, le revêtement et le calorifugeage des charpentes, des toits et des planchers en bois ainsi que l'isolation flexible des poteaux et des chevrons.

Le bois est bien sûr renouvelable, il séquestre le carbone pendant sa croissance et la fabrication de produits en bois génére relativement peu de pollution. La valeur d'isolation des panneaux de fibres de bois n'est pas aussi efficace que celle de certains matériaux pétrochimiques mais elle n'est pas non plus négligeable. La fibre de bois offre également une bonne "respirabilité" qui aide à réguler l'humidité.

Voici quelques propriétés et avantages de l'isolation en fibre de bois qui ont un impact important sur les caractéristiques physiques d'un bâtiment :

La fibre de bois permet une excellente isolation acoustique

Dans les nouveaux bâtiments, la principale cause de plaintes est le bruit, en particulier dans les logements à haute densité. Il peut provenir de l'extérieur, le bruit se répercutant à l'intérieur ou d'une pièce à l'autre. Comme la densité des logements augmente et que les niveaux de bruit augmentent, il est très important de tenir compte des propriétés acoustiques des matériaux d'isolation utilisés dans le toit, les murs, les planchers et les parois internes des bâtiments.

L'isolation acoustique est largement régie par la combinaison de la densité et de la rigidité avec des produits à haute densité et à faible rigidité qui absorbent bien le son et empêchent sa transmission.

L'utilisation de matériaux d'isolation lourds tels que l'isolation en fibre de bois peut faire une énorme différence pour l'acoustique d'un bâtiment. ont généralement une densité 6 à 12 fois supérieure à celle des contreplaqués synthétiques. Il en résulte une meilleure absorption des vibrations et des espaces de vie plus calmes et silencieux.

La fibre de bois est perméable à l'air

L'isolation en fibres de bois est naturellement perméable à la vapeur. Cela signifie que la vapeur d'eau peut traverser le matériau de l'intérieur pour s'échapper à l'extérieur, un atout essentiel pour la plupart des bâtiments afin d'éviter l'humidité et la dégradation de la structure.

C'est une qualité qui prend tout son sens lors de l'utilisation de l'isolation en fibre de bois dans les maisons anciennes. Utilisés couramment avec un enduit silicone hautement respirant ou même un enduit traditionnel à la chaux, les systèmes d'isolation en fibre de bois offrent une solution performante, même pour les logements les plus anciens.

La fibre de bois est une bonne protection en cas d'incendie

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Les isolations en fibres de bois offrent également une couche supplémentaire de sécurité incendie. En cas d'incendie, les planches se carbonisent et produisent une couche de cendres sur leur surface, ce qui agit comme une barrière et empêche l'oxygène d'atteindre la fibre de bois. La protection est ainsi assurée plus longtemps.

Les matériaux d'isolation en fibres naturelles ont tendance à brûler lentement et à dégager des niveaux de fumée assez bénins. Bien qu'ils brûlent dans un incendie, ils ne contribuent pas à l'incendie : en effet, au lieu d'encourager les flammes à se développer, le bois se carbonise, ce qui ralentit la propagation du feu. Dans le cas des isolants en fibres de bois, les panneaux rigides sont denses, contiennent peu d'oxygène et couvent lentement, mettant de nombreuses heures à brûler.

Les produits en laine de fibre de bois souple brûlent également, mais en cas de chaleur intense, ils résistent généralement beaucoup plus longtemps à une flamme que les fibres de verre ou les laines minérales. Ils constituent donc une meilleure isolation pour les charpentes en bois car ils permettent à la structure de la charpente de durer plus longtemps lors d'un incendie.

La fibre de bois offre une bonne protection contre la chaleur du soleil

Un autre des avantages de l'isolation en fibre de bois est sa capacité à prévenir les pertes de chaleur. L'isolation en fibre de bois maintient les bâtiments nettement plus frais pendant les chaudes journées d'été où les apports solaires sont maximaux. La fibre de bois possède en effet les propriétés de masse thermique les plus élevées de tous les matériaux d'isolation, ce qui signifie qu'elle peut absorber et retenir la chaleur, ralentissant ainsi la vitesse à laquelle elle pénètre dans l'espace intérieur.

C'est l'idéal pour les structures de construction légères, telles que les charpentes en bois et en acier, où la protection contre les apports solaires est minimale.

Non seulement cela réduit les factures d'énergie en minimisant le besoin de climatisation pendant les mois d'été mais cela améliore considérablement le confort thermique du bâtiment, améliorant ainsi le confort et le bien-être.

La fibre de bois évite la pollution de l'air intérieur

Lors de la construction d'un bâtiment, les entrepreneurs sont exposés à un large éventail de produits chimiques et de particules qui peuvent être nocifs pour la santé. Les artisans qui coupent et installent quotidiennement des matériaux d'isolation sont les plus exposés aux risques de problèmes de santé à long terme liés à cette exposition. Une fois qu'un bâtiment est fermé, ces produits affectent alors l'environnement interne du bâtiment,

Une fois qu'un nouveau bâtiment est occupé, les niveaux de composés organiques volatils (COV) libérés par les produits dans la maison atteignent généralement un pic, puis diminuent lentement à mesure que les composés s'évaporent des matériaux et sont ventilés hors du bâtiment. Certains produits d'isolation contiennent des composés qui sont lentement libérés sur plusieurs années ce qui, en raison de la durée d'exposition, peut causer des problèmes de santé aux membres du foyer.

L'utilisation de produits d'isolation en fibres naturelles, comme la fibre de bois, la laine ou la fibre de chanvre, peut éviter des problèmes de santé chez les installateurs et réduire considérablement la quantité de COV dans l'air intérieur des bâtiments.

La fibre de bois apporte du confort en régulant la température

Les bâtiments qui restent à une température interne uniforme et qui ne fluctuent pas de manière importante sont des espaces beaucoup plus confortables que ceux qui nécessitent un contrôle rigoureux des systèmes de chauffage et de refroidissement

Les isolants légers ont tendance à offrir des niveaux de conductivité thermique très faibles. Cependant, l'isolation légère atteint également très rapidement son état d'équilibre (où le flux de chaleur est réparti de manière égale sur toute l'épaisseur du matériau). Par conséquent, les isolants légers ont tendance à offrir peu de résistance à la chaleur estivale qui peut s'accumuler rapidement à l'intérieur d'un bâtiment.

Les isolants en fibres naturelles, tels que les isolants en fibres de bois, sont des structures très complexes qui ont des interactions inhabituelles avec l'eau et, de ce fait, possèdent des propriétés thermiques extrêmement utiles. Ce sont de bons isolants thermiques mais la chaleur y circule très lentement, ce qui signifie que l'environnement interne met beaucoup de temps à être affecté par l'environnement externe. Cet effet aide à réguler passivement l'environnement interne et réduit le besoin de chauffage et de refroidissement.

exemple d"isolation de maison en fibres de bois

La fibre de bois permet une construction plus facile

L'expression "écart de performance" est un terme utilisé pour décrire la différence entre la performance réelle d'un bâtiment par rapport à la performance que sa conception devrait atteindre. Cet écart est largement attribué à la constructibilité d'un bâtiment et à la possibilité d'installer les matériaux utilisés dans sa construction de manière à ce qu'ils fonctionnent comme prévu.

De petits espaces d'air dans et autour des panneaux d'isolation rigides peuvent augmenter massivement les pertes de chaleur. Un espace de 3 mm entre l'isolant et la surface à isoler peut augmenter ces pertes de 150 % et un espace de 10 mm jusqu'à 400 %.

Les systèmes d'isolation en fibre de bois utilisent des matelas d'isolation fermes et flexibles entre les poteaux qui ne s'affaissent pas et remplissent complètement les vides qu'ils occupent, garantissant ainsi qu'aucun mouvement d'air ne se produise autour d'eux.

Les panneaux de fibre de bois utilisés sur les cadres sont suffisamment souples et permettent une certaine compression de sorte qu'ils s'ajustent parfaitement aux chevrons ou aux murs des montants, empêchant ainsi toute fuite d'air indésirable. Les panneaux d'isolation en fibre de bois pour la maçonnerie s'adaptent aux surfaces inégales, empêchant ainsi la formation de vides entre l'isolation et le support.

La fibre de bois présente une bonne durabilité

Pendant la phase de construction d'un bâtiment, en particulier ceux qui contiennent des structures en bois, que ce soit le toit ou les murs, la pluie s'infiltre inévitablement dans la structure du bâtiment. Une fois que le bâtiment est étanche, cette humidité doit être éliminée le plus rapidement possible pour éviter d'endommager le bois et de créer des conditions propices à la pourriture et à la moisissure.

Les produits d'isolation rigides et imperméables peuvent sérieusement entraver ce séchage en étant très résistants à la vapeur. Bien que les laines minérales et de verre soient perméables à la vapeur, elles ne déplacent pas activement l'humidité et peuvent encore permettre à des niveaux d'humidité très élevés de se maintenir pendant de nombreux mois après l'achèvement de la construction.

Les isolants en fibres naturelles sont fabriqués à partir de fibres végétales qui ont été conçues pour transporter l'humidité, contre l'attraction de la gravité, dans les plantes. Elles sont capables de déplacer rapidement des quantités importantes d'humidité et donc de sécher activement les structures humides en dispersant l'humidité qui va ensuite s'évaporer hors du bâtiment. En raison de leur densité, ces matériaux d'isolation ne s'affaissent pas et ne se désagrègent pas lors de fortes pluies et forment ainsi un système d'isolation très durable et à faible risque.

À l'extérieur, les surfaces doivent être capables de faire face à des conditions météorologiques plus extrêmes et à une variabilité plus importante. Les changements soudains de température et d'humidité ont des effets néfastes sur les surfaces enduites.

Les panneaux d'isolation en fibres de bois peuvent être utilisés comme support d'enduit et la masse du matériau en fibres de bois agit comme un dissipateur de chaleur pour l'enduit. Cela réduit la contrainte thermique causée par la chaleur du soleil sur l'enduit. La flexibilité du matériau en fibres de bois permet également à l'enduit de bouger ce qui augmente sa durée de vie et réduit les coûts d'entretien du bâtiment.

La fibre de bois est respectueuse de l'environnement

L'isolation en fibre de bois est fabriquée à partir de déchets de bois, est entièrement recyclable et séquestre le carbone pendant la croissance des arbres dont elle est faite. À la fin de sa vie, la fibre de bois peut être recyclée, utilisée comme combustible ou même compostée.

Son énergie intrinsèque varie en fonction du type d'isolation en fibres de bois utilisé mais tous les isolants sont neutres voire négatifs en carbone lors de leur production. L'utilisation de matériaux neutres ou négatifs en carbone est une façon d'éviter la grande quantité de CO2 libérée par la construction ou la rénovation des bâtiments et ainsi de contribuer à préserver la nature.

La fibre de bois offre de bonnes performances thermiques

La performance thermique, ou plutôt la conductivité thermique, est une mesure de la quantité de flux de chaleur sur une épaisseur donnée d'un matériau à une différence de température donnée. En général, plus la conductivité est faible, moins il faut de matériau pour atteindre un niveau d'isolation thermique donné.

La conductivité thermique est mesurée une fois que le matériau a atteint un état d'équilibre. Cela signifie qu'elle atteint le point où le flux de chaleur entrant dans l'isolation et le flux de chaleur sortant de l'isolation sont à un niveau constant.

Si la chaleur se déplace plus lentement à travers un matériau, cela signifie qu'il faut plus de temps pour que l'intérieur se réchauffe et se refroidisse. Cela a un grand impact sur le confort par temps chaud et peut également empêcher la surchauffe des bâtiments. En général, plus le délai est long, plus l'intérieur d'un bâtiment reste frais et plus les températures intérieures sont stables.

Les isolants très légers peuvent avoir une bonne conductivité thermique mais ils ont tendance à être moins performants en termes de délai de diminution de la température. Cela se remarque surtout dans les bâtiments comportant des pièces sous la structure du toit ou dans les greniers rénovés qui deviennent généralement très chauds pendant la journée et se refroidissent rapidement pendant la nuit, même s'ils semblent avoir de très bonnes performances thermiques sur le papier.

Les matériaux d'isolation lourds, tels que l'isolation en fibre de bois, peuvent nécessiter une accumulation légèrement plus épaisse pour atteindre une certaine performance thermique, mais ils offrent également des délais de décrémentation très longs. Ceux-ci peuvent être plus de deux fois supérieurs à ceux des matériaux plus légers et signifient que, bien que la performance thermique soit la même sur le papier, la quantité de chaleur entrant dans le bâtiment est nettement moindre avec l'isolation en fibre de bois.

Il en résulte que les habitations isolées avec de la fibre de bois sont plus susceptibles de maintenir des températures stables et beaucoup moins enclins à surchauffer par temps chaud, elles nécessitent également moins de chauffage en hiver.

Pour conclure

Lorsque vous choisissez le produit d'isolation à utiliser, posez-vous les bonnes questions : êtes-vous prêt à mettre dans votre maison un produit d'isolation à base de produits pétrochimiques qui dégagera des gaz pendant des années mais qui sera moins cher ? Ou préférez-vous une solution un peu plus onéreuse mais plus écologique ?

Outre les isolants en fibres de bois, il existe d'autres choix d'isolants naturels tels que la laine de mouton, le chanvre et le lin. Bien que la fibre de bois soit l'un des matériaux les plus coûteux pour l'isolation, les avantages qu'elle procure justifient largement le coût initial. Elle est respirante, adaptable et a l'énorme avantage d'être un produit neutre en carbone.

Pour trouver rapidement une entreprise d'isolation près de chez vous, rendez-vous sur la page de demande de devis :

A lire également dans la rubrique Isolation :
  • Exemple de devis Plâtrerie Isolation
  • Ponts thermiques : explications, détection et solutions
  • Les bonnes raisons d’améliorer l’isolation de sa maison
  • Le calorifugeage des canalisations pour des économies d’énergie
  • Bien isoler sa maison pour faire des économies d’énergie