Des économies d’énergie grâce au chauffe-eau solaire

énergie solaire

Le chauffe-eau solaire est un bon moyen de réaliser des économies sur votre consommation de chauffage et d’eau chaude tout en préservant l’environnement. Il couvre au minimum la moitié des besoins en eau chaude d'un foyer.

L'installation de cet équipement économique et durable ouvre également droit à des aides de l’Etat comme le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique) pour vous aider à vous équiper et vous aider à atteindre l'indépendance énergétique.

Comment fonctionne le chauffe-eau solaire ?

Des panneaux thermiques, installés généralement sur votre toit, captent les rayons du soleil pour chauffer votre eau. Ils sont constitués d’un coffre thermiquement isolé, qui retient les rayons du soleil et produisent un effet de serre. Des tubes en cuivre reçoivent le rayonnement solaire et s’échauffe. A l’intérieur, circule un fluide caloporteur (mélange d’eau et d’antigel), transportant la chaleur des panneaux solaires au ballon de stockage.

Ce liquide circule de deux façons :

  • La circulation naturelle s’effectue grâce à la différence de densité avec l’eau du ballon. Le liquide, plus chaud (donc moins dense) s’élève sur le principe de la thermo circulation. Il faut donc placer le ballon plus haut que les capteurs. On parle alors de chauffe-eau en « thermosiphon ».
  • La circulation forcée : une pompe électrique (ou circulateur) active le mouvement du fluide caloporteur lorsqu’il est plus chaud que l’eau du ballon. Des panneaux solaires de 4 m² inclinés à 45°C, assurent jusqu’à 300 litres d’eau chaude par jour selon les régions en été

Nous vous conseillons d’associer votre chauffe-eau solaire à une autre source d’énergie ou d’opter pour un chauffe-eau bi-énergie (solaire + électrique).

Combien peut-on économiser avec ce type de chauffage ?

Une personne consomme en moyenne 33 litres d’eau chaude par jour. Pour chauffer 33 litres d’eau à 38 °C avec un chauffe-eau électrique, on consomme 1 KWh d’électricité. Le prix moyen du KWh est estimé à 0,13 euro.

Un foyer de 4 personnes dépense donc 0,4 euro par jour pour avoir de l’eau chaude, soit 146 euros par an.

Le chauffe-eau solaire fait économiser en moyenne 70 % d’eau chaude (60 à 90 % selon l’ensoleillement de la région). Avec un chauffe-eau solaire, vous ne dépenserez donc plus que 44 € par an pour chauffer votre eau. L’économie réalisée est donc de 102 € par an.

Coût d'un chauffe-eau
solaire avec capteurs posés en toiture

Coût
EURO HT

Logement neuf
TTC (TVA 20%)

Logement de plus de 2 ans
TTC (TVA 5.5%)

Coût "fournitures"

1 800

2160

1899

Coût moyen "installation"

1 300

1 560

1.371,5

TOTAL moyen facturé

3 100

3720

3270,5

*Subvention moyenne régionale*

700

700

TOTAL moyen après subvention

3020

2570,5

**Crédit d'impôt de 50% sur la partie "fourniture" de la facture après subvention, soit sur 77,6% du total**

730

599,5

Coût TOTAL net TTC

2290 €

1971 €

Un chauffe-eau solaire pour 3,4 personnes coûte généralement entre 1600 € et 2000 € HT. Vous devrez dépenser en moyenne 1300 € HT supplémentaires pour la pose de l’appareil. Vous payez seulement 5,5 % de TVA si votre logement est vieux de plus de 2 ans et 20 % dans le cas contraire. Pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 50 % sur l’achat du produit (et non de sur les coûts de l’installation).
Vous pouvez aussi bénéficier d’une aide des collectivités locales (conseils régionaux ou généraux) d’environ 700 €.

Vous pouvez donc économiser environ 1400 € sur l’installation de votre chauffe-eau solaire grâce aux aides de l’état.

Comment installer un chauffe-eau solaire ?

Dans un premier temps vous devez déclarer vos travaux auprès des services municipaux, car l’installation des panneaux solaires modifie l’aspect de votre toit ou de votre façade.

Vous devez aussi obtenir l’accord de l’architecte des Bâtiments de France si vous êtes dans un site classé. Si vous n’avez pas encore construit votre maison, la demande de permis de construire doit inclure le chauffe-eau solaire.

Vous pouvez déposer un modificatif auprès de votre mairie si vous vous décidez plus tard.

Choisissez judicieusement l’emplacement du ballon de stockage :

  • Il faut une distance minimale entre les panneaux solaires et le ballon pour limiter les pertes thermiques
  • Pensez à le placer dans un local chauffé ou bien isolé pour qu’il ne se refroidisse pas trop vite

installation panneau solaireL’installation des capteurs solaires :

  • La meilleure orientation est plein sud pour capter un maximum d’ensoleillement
  • Vous pouvez les placer sur un toit, en auvent, en terrasse, au sol près de la maison ou encore en façade
  • Les panneaux solaires solaires s’inclinent généralement à 45° par rapport à l’horizontale. Lorsqu’ils sont placés sur le toit, il est préférable qu’ils suivent son inclinaison. Certains sont conçus pour s’intégrer au toit.

Pour l’installation, passez par des installateurs adhérents à la charte qualisol. Celle-ci garantit qualité de service et savoir-faire. Pour trouver un installateur qualisol dans votre région, consultez le portail des installateurs d'énergies renouvelables RGE.

Comment trouver des professionnels qualifiés pour l'installation d'un chauffe-eau solaire ?

3615Devis vous permet de trouver facilement des artisans sérieux sur votre région. Pour cela suivez le lien ci-dessous et remplissez le formulaire de demande de devis. Votre demande sera transmise aux professionnels compétents pour ce type de travaux qui vous contacteront ensuite avec des propositions chiffrées et sans engagement.

A lire également dans la rubrique Chauffe eau solaire :
  • Les avantages et inconvénients des chauffe-eaux solaires

  • guide et conseils Chauffe eau solaire