Comment bien planifier la rénovation de votre cuisine

Lorsqu'il est question de rénover une cuisine, qu'il s'agisse d'une transformation mineure ou d'une refonte complète, la séquence des opérations reste généralement identique. Avant d'entreprendre le démantèlement de murs ou la modification de la plomberie, il convient de s'asseoir et de dessiner une ébauche de vos aspirations, parfois avec l'aide d'un entrepreneur ou d'un designer d'intérieur, pour se forger une vision globale du projet.

De la planification à l'établissement du budget, en passant par la démolition et l'inspection, ces étapes garantiront le bon déroulement de votre rénovation.

Schéma coloré et stylisé d'une cuisine moderne en phase de rénovation, avec des annotations pour les modifications et améliorations prévues, comme l'agrandissement de l'espace et l'ajout de rangements.

La genèse d'un projet de rénovation

Toute rénovation réussie nécessite des semaines, voire des mois, d'une planification minutieuse. Il est essentiel d'examiner en profondeur l'état actuel de votre cuisine et ce que vous souhaitez réaliser à travers une rénovation.

Désirez-vous agrandir l'espace, le rendre plus ouvert, ou intégrer davantage de rangements dans l'agencement ? Identifiez vos points de douleur afin de vous assurer qu'ils seront résolus une fois la démolition entamée. D'autres questions à se poser ou à envisager :

  • Qu'appréciez-vous dans votre cuisine actuelle que vous souhaitez conserver ?
  • Envisagez-vous d'ajouter ou de déplacer des éléments de plomberie ou électriques ?
  • Devez-vous moderniser ou déplacer vos appareils actuels ?
  • Quels travaux pouvez-vous réaliser vous-même ?
  • Désirez-vous reconfigurer l'agencement ou abattre des murs ?
  • De quoi votre cuisine manque-t-elle que vous aimeriez ajouter lors de la rénovation ?

Les réponses à ces interrogations vous aideront à affiner votre vision du projet une fois la dernière tuile posée et votre nouvelle cuisine éclatante prête à l'emploi. Étant donné que les rénovations prennent généralement de 4 semaines à 6 mois, cette étape est cruciale avant toute prise de décision majeure.

L'art de bien prévoir son budget

Le budget est peut-être l'aspect le moins attrayant, mais l'un des plus cruciaux, d'une rénovation de cuisine. Une fois le plan de la rénovation esquissé, il est temps de consulter un expert pour évaluer le budget nécessaire couvrant tout, des coûts imprévus aux nouveaux appareils ou à la plomberie améliorée.

Un professionnel local de la rénovation de cuisine peut fournir une estimation du projet dans sa globalité, vous permettant de savoir si vous devez économiser davantage ou si vos fonds sont suffisants pour démarrer.

Le coût moyen d'une rénovation de cuisine est de 30 000 €, la plupart des propriétaires dépensant entre 75 et 250 € par mètre carré. Pour un projet plus modeste se limitant à la peinture, au relooking des armoires, au remplacement de l'évier, à la modernisation de quelques appareils ou à l'installation d'une crédence, vous pouvez prévoir un budget avoisinant les 10000 à 15000 €.

Si vous ajoutez des armoires sur mesure, des sols en bois dur, des comptoirs en granit et des appareils haut de gamme, votre total pourrait bien dépasser les 30 000 €. Une règle générale à suivre est de consacrer 5 % à 15 % de la valeur de votre maison à votre projet de rénovation sans affecter négativement le prix de revente.

Constituer une équipe de professionnels

La plupart des propriétaires sont capables de peindre une pièce ou de s'attaquer à quelques projets de bricolage, mais ne sont pas experts en carrelage ou en plomberie. Dans ce cas, il est nécessaire de faire appel à une équipe de professionnels pour tout prendre en charge, de la démolition à la structuration de l'espace et à la construction des armoires.

Si vous ne savez pas par où commencer, un entrepreneur général licencié dans votre région pourra vous aider à déterminer quels professionnels sont nécessaires pour le projet.

Si vous doutez de vos compétences en design ou si vous n'êtes pas sûr de la direction à prendre, il pourrait également être judicieux de faire appel à un designer d'intérieur. Ils peuvent généralement recommander des entrepreneurs et travailler pour assurer que tout se déroule sans encombre et selon votre calendrier prévu.

Préparation et anticipation

Avant de sortir vos outils pour abattre un mur, il est indispensable de planifier où sera installée votre cuisine temporaire. Réfléchissez à l'endroit où vous stockerez vos ustensiles de cuisine, pièces de service et objets du quotidien pendant que votre cuisine sera hors service.

Dans votre installation temporaire, vous aurez probablement besoin d'un micro-ondes, d'un four, d'un réfrigérateur, d'une poubelle, d'un évier et d'un espace pour ranger les couverts, les tasses et les assiettes.

Si vous effectuez une partie de la démolition vous-même, vous voudrez également préparer l'espace en masquant les entrées et les sorties pour empêcher la poussière et la saleté de se répandre dans d'autres zones de votre maison. Une autre étape importante consiste à prévoir un conteneur à déchets sur votre propriété pour vous débarrasser correctement de tous les matériaux anciens ou des débris de votre cuisine actuelle.

La sélection minutieuse des matériaux

La meilleure façon de vous assurer d'obtenir les matériaux souhaités pour votre cuisine en temps voulu est de les commander le plus tôt possible. En raison de la forte demande et des délais de livraison allongés, il est judicieux de commander votre carrelage, vos sols et autres éléments essentiels à l'avance. Désignez un endroit pour stocker vos matériaux et commandez-les avant le début de la construction pour garantir un processus d'installation fluide et facile.

Les matériaux que vous aurez probablement besoin de commander comprennent :

  • Carrelage pour la crédence
  • Plans de travail
  • Armoires
  • Évier
  • Robinetterie
  • Quincaillerie pour les armoires et les tiroirs
  • Sols
  • Appareils électroménagers
  • Éclairages
  • Mobilier

Démolition : le commencement du renouveau

Vient maintenant la partie divertissante : faire place nette pour accueillir le nouveau. Si vous avez engagé un entrepreneur pour la rénovation de votre cuisine, vous n'aurez pas à vous soucier de la démolition autrement que par le rangement et l'emballage de vos affaires dans des boîtes étiquetées. C'est également une bonne occasion de faire le tri et de donner les objets peu utilisés.

Si vous vous occupez vous-même de la démolition, vous voudrez suivre les étapes ci-dessous dans cet ordre :

  • Couper l'eau
  • Couper le gaz
  • Éteindre l'électricité depuis votre tableau électrique
  • Utiliser du carton épais ou du contreplaqué mince pour couvrir et protéger les sols
  • Retirer les appareils électroménagers

Un espace de cuisine vide et dégagé, prêt pour la rénovation, avec des murs nus et le sol couvert de protections

Une fois prêt à commencer le processus de démolition, retirez les éléments de votre ancienne cuisine dans cet ordre, lorsque cela est applicable :

  • Broyeur de déchets
  • Évier
  • Plans de travail
  • Lave-vaisselle et autres appareils
  • Armoires
  • Moulures
  • Crédence et cloison sèche
  • Éclairages
  • Sols

Construire sur des fondations solides

Également désignée sous le terme de charpente, cette phase du remodelage permet à votre constructeur ou entrepreneur de mettre en place la structure de votre cuisine pour accueillir de nouvelles fenêtres, portes, ou murs. Cette étape se traduit souvent par une série de montants en bois de 5x10 cm pour esquisser l'agencement de votre cuisine avant que la plomberie et l'électricité ne soient terminées et que l'isolation et les cloisons sèches ne soient posées.

Plomberie et électricité : les veines de votre cuisine

Si vous installez un nouvel évier ou réorientez le système de drainage, vous devrez probablement repenser la plomberie. Il est utile de connaître les défis d'accès à votre sous-sol ou espace rampant avant d'installer les armoires et le sol, car la plomberie est plus facile à accéder quand on part d'une feuille blanche.

Les erreurs de plomberie peuvent rapidement faire dérailler votre projet. Même si vous prévoyez de faire vous-même votre cuisine, il est prudent de faire appel à un plombier local agréé pour répondre à tous vos besoins en matière de plomberie.

Vue d'une cuisine en cours de rénovation, avec des artisans au travail. L'image capture l'ambiance d'un chantier en action, avec des outils et matériaux éparpillés

De même, les cuisines modernes ont de nombreux besoins électriques, il est donc sage de faire appel à un électricien professionnel pour gérer un travail aussi complexe et dangereux. Le broyeur de déchets nécessite une prise dédiée sous l'évier et un interrupteur mural.

Le lave-vaisselle et le réfrigérateur nécessitent également une prise dédiée, tout comme le four ou la cuisinière s'ils fonctionnent à l'électricité, vous aurez besoin d'un câble de tension plus élevée pour supporter la charge, de disjoncteurs à haute intensité et de prises différentes pour chaque appareil.

Les prises installées dans la crédence pour les cafetières, les robots de cuisine ou d'autres objets fréquemment utilisés nécessitent un dispositif à courant différentiel résiduel. Les nouveaux éclairages au plafond ou les LED sous les comptoirs nécessiteront souvent d'être placés sur un nouveau circuit également.

Isolation et cloisons sèches : vers la concrétisation

Une fois que vos éléments de plomberie et électriques sont en place, il est temps de cacher les tuyaux et les fils en installant l'isolation et les cloisons sèches. Cette étape marque souvent le début de la partie « amusante » d'une rénovation, lorsque vous commencez à voir votre cuisine prendre forme et à imaginer à quoi elle ressemblera une fois que les armoires, les appareils électroménagers, les plans de travail et le carrelage seront installés.

Selon la taille de votre cuisine, l'installation de l'isolation et des cloisons sèches ne devrait pas prendre plus d'une semaine. Après que vos cloisons sèches aient été enduites et bandées, vous ou vos entrepreneurs voudrez probablement appliquer une couche de primaire et peindre la surface avant que le sol ne soit posé. Les retouches peuvent être effectuées une fois que tout est en place.

Le sol, fondation de votre univers culinaire

Que vous optiez pour des sols en bois dur, en PVC, en carrelage ou dans un autre matériau, il est généralement préférable de poser le sol avant l'installation des armoires. Ensuite, le sol est couvert pour éviter toute rayure ou tache pendant l'installation des autres éléments. Cependant, avant de poser le sol, il est recommandé de consulter le fabricant pour s'assurer que votre choix spécifique peut être installé avant les armoires, car certains matériaux, comme le stratifié, peuvent être posés après la mise en place des armoires.

Cette partie du projet varie également en fonction du coût des matériaux, allant de 6 € par mètre carré au plus bas pour le sol stratifié jusqu'à 250  € par mètre carré pour les sols en bois dur. Réaliser cette étape alors que la pièce est vide économisera du temps sur la main-d'œuvre car vous n'aurez pas à travailler autour d'un îlot et de l'armoire.

Toutefois, il s'agit toujours d'un processus exigeant pour s'assurer que le sol est de niveau et que les finitions sont parfaitement réalisées, une tâche pour laquelle il serait judicieux de faire appel à une entreprise locale spécialisée dans les sols.

Armoires et plans de travail : le cœur de votre cuisine prend forme

Il n'y a rien qui rassemble votre cuisine aussi bien que l'installation des armoires et des plans de travail, qui interviennent généralement après la pose du sol et avant l'installation des appareils électroménagers.

L'installation des armoires devrait prendre environ trois à cinq jours au maximum, tandis que les plans de travail peuvent nécessiter jusqu'à un mois puisque vous devez mesurer, commander la dalle et la découper avant son installation. Vous devrez également vous assurer d'avoir votre évier et votre robinet à disposition pour intégrer les mesures dans les découpes de la dalle.

Comme les plans de travail peuvent être assez lourds, il est conseillé de faire appel à un installateur local de plans de travail ou d'avoir plusieurs personnes pour aider lors de cette étape afin d'éviter tout dommage et blessure personnelle. La plupart des ateliers de découpe de pierre incluent l'installation dans le contrat en raison de la difficulté pour les clients de le faire eux-mêmes.

Appareils électroménagers : la touche finale de modernité

Le point d'orgue de votre rénovation de cuisine est lorsque vous pouvez enfin ajouter les touches finales, à savoir les appareils électroménagers. Les réfrigérateurs nécessiteront un diable spécial pour être introduits dans la maison, mais disposent généralement de roulettes en dessous pour les manœuvrer une fois à l'intérieur.

Les lave-vaisselle et machines à glaçons peuvent nécessiter une réorientation de la plomberie, et vous pourriez avoir besoin de raccorder les fours ou cuisinières au gaz naturel en plus de leur système de ventilation. Faites appel à un électricien pour vous aider si vous rénovez votre cuisine en mode bricolage.

Les finitions qui créent l'ambiance

Les touches finales sont ce qui fait que l'espace se sent comme chez soi, c'est pourquoi attendre cette étape en vaut la peine. Après que les plans de travail soient installés et que les appareils électroménagers soient en place, vous pouvez commencer à installer les luminaires ou faire appel à un électricien licencié pour les mettre en place pour vous. Vous pouvez également installer toute la quincaillerie de cuisine, comme les boutons ou les poignées sur vos tiroirs et armoires, pour lier le design ensemble.

Une cuisine moderne et lumineuse, entièrement rénovée, avec des matériaux haut de gamme et des finitions élégantes. L'espace est grand et accueillant, avec des plans de travail en granit et des appareils en acier inoxydable, reflétant le succès de la rénovation.

L'inspection finale

Bien que chaque maison n'ait pas besoin d'une inspection finale après une rénovation, c'est une bonne idée de planifier une inspection par sécurité. C'est généralement la dernière étape avant que vous puissiez déballer vos essentiels de cuisine, décorer l'espace et en profiter avec vos amis et votre famille. L'inspection finale est également l'occasion d'identifier tout problème restant qui doit être résolu avant que votre entrepreneur ou constructeur passe à un autre projet.

Avant votre inspection finale :

  • Marquez tout travail inachevé ou problème avec un morceau de ruban adhésif pour attirer l'attention de votre entrepreneur.
  • Renseignez-vous sur le calendrier pour tout travail supplémentaire qui doit être complété.
  • Prenez des photos des travaux ou des zones problématiques afin de pouvoir vous y référer si les problèmes ne sont pas résolus à votre satisfaction.

Si vous ne rencontrez aucun souci de dernière minute et que l'espace passe l'inspection, il est temps de décharger vos assiettes, tasses, couverts et ustensiles de cuisine pour profiter pleinement de votre nouvel espace !

A lire également dans la rubrique Cuisine :
  • Le retour en grâce du noir en cuisine : quand sobriété rime avec élégance
  • L’art de la conception d’une cuisine : un métier d’expert
  • Avantages et inconvénients d’une cuisine modulaire
  • Comment rénover sa cuisine en 2024 ?
  • Conseils pour une rénovation de cuisine écologique
  • Plan de travail en granit : prix, avantages et inconvénients
  • 12 erreurs à éviter lors d’une rénovation de cuisine
  • Conseils pour concevoir une cuisine d’extérieur
  • Visuel Cuisine