11 signes qu’il est temps de remplacer votre chaudière

Les chaudières sont l'un des équipements ménagers les plus utilisés mais les pannes peuvent passer inaperçues, à moins que le chauffage ne cesse soudainement de fonctionner ou que votre eau ne se réchauffe pas. Une panne de chaudière peut être frustrante et coûteuse, surtout au milieu de l'hiver. Mais certaines pannes peuvent également constituer un danger pour vous et votre famille si elles ne sont pas repérées à temps.

Ce article va vous permettre de connaître certains des signes révélateurs qui indiquent qu'il est temps d'envisager le remplacement de votre chaudière.

A quel moment faut-il remplacer sa chaudière ?

Les signes qui indiquent qu'il est sûrement temps de remplacer votre chaudière

Votre chaudière a plus de 15 ans

La durée de vie de chaque chaudière varie en fonction d'un grand nombre de raisons différentes, mais au final, votre chaudière devrait durer environ une quinzaine d'années. Si votre chaudière parvient à tenir aussi longtemps, il est probable qu'après cette période, elle ne vous sera plus d'une grande utilité.

Par conséquent, si votre chaudière approche de sa fin de vie, vous devriez envisager de la remplacer, même si cela vous coûte cher.

En organisant des contrôles annuels, vous préserverez également le bien-être de votre chaudière, ce qui augmentera les chances qu'elle ait une vie longue et saine, voire qu'elle atteigne les 15 ans.

Vos factures d'énergie augmentent

Vos factures d'énergie vous rendent-elles nerveux, augmentant progressivement chaque mois ? Si oui, il est probable que votre chaudière doit être remplacée. L'efficacité d'une chaudière diminue généralement avec l'âge, ce qui entraîne des factures d'énergie plus élevées.

Plutôt que de paniquer et de mettre immédiatement votre chaudière au rebut, commencez par vérifier son efficacité. Les chaudières classées A ont un rendement supérieur à 90 %, tandis que les modèles classés G ont un rendement inférieur ou égal à 70 %. Par conséquent, si votre chaudière est classée dans la catégorie inférieure, il est temps de mettre de l'argent de côté pour la remplacer, avant que vos factures d'énergie ne s'envolent.

Des signes de corrosion

L'un des signes les plus évidents pour savoir si vous devez remplacer votre chaudière est la présence de corrosion. Bien que la plupart des fabricants actuels conçoivent les systèmes de chaudière de manière à ce qu'ils résistent à la corrosion pendant plusieurs années, les vannes cassées et les fuites permettant à l'air de pénétrer peuvent entraîner la corrosion. La corrosion peut également être causée par la réaction entre l'échangeur de chaleur et les brûleurs.

Cependant, vous pouvez détecter rapidement ces types de problèmes grâce à l'entretien annuel standard effectué par des professionnels. Ces inspections devraient permettre de détecter les causes de la corrosion avant qu'elle ne s'installe. Pourtant, si vous avez de la corrosion, il est généralement préférable de faire installer une nouvelle chaudière.

Votre chaudière fait des bruits bizarres

Il n'est pas rare que les chaudières et les systèmes de chauffage fassent des bruits. Après tout, ils envoient de l'eau dans toute la maison par de longs tuyaux en cuivre. Mais si votre chaudière commence à faire des bruits de bourdonnement, de vibration ou de claquement, il faut la faire examiner par un plombier professionnel et éventuellement la remplacer. Ces bruits peuvent indiquer un certain nombre de problèmes, depuis une vanne cassée jusqu'à des problèmes de pompe à chaleur. Il peut aussi s'agir d'une usure générale.

Si les bruits peuvent être liés à un défaut de la chaudière, ils peuvent également être causés par une accumulation de boue dans les tuyaux, ce qui peut être facilement résolu en vidangeant le système.

Commencez toujours par éteindre la chaudière - le fait de l'éteindre peut contribuer à éviter tout dommage supplémentaire - et appelez un technicien. Le problème de la chaudière peut être mineur et facile à résoudre, mais il est également important de s'assurer que l'appareil peut être utilisé en toute sécurité.

La chaudière tombe régulièrement en panne et nécessite souvent des réparations

Si votre chaudière tombe régulièrement en panne et doit être réparée, c'est un signe évident que vous devez la remplacer. Idéalement, une chaudière ne devrait nécessiter qu'une seule intervention par an. Si vous contactez votre plombier pour inspecter votre chaudière plus d'une fois par an, il est temps d'envisager un remplacement.

Si le prix d'une nouvelle chaudière peut sembler élevé au début, au fil des ans, vous en ressentirez les avantages en termes de confort et vous éviterez les frais d'intervention coûteux pour les réparations que votre ancienne chaudière nécessitait. De plus, les chaudières modernes sont conçues pour être plus efficaces et vous permettent d'économiser sur vos factures de chauffage. Un bon service de plomberie sera en mesure de vous proposer des options de financement pour votre nouvelle chaudière afin de vous aider à échelonner vos paiements, plutôt que de vous débattre avec une dépense unique.

La flamme bleue de votre chaudière est devenue jaune

Une chaudière saine doit brûler avec une flamme bleue. Si la flamme de votre chaudière est jaune, vous devez appeler immédiatement un technicien pour qu'il évalue la gravité de la situation.

La raison pour laquelle la situation est si grave est qu'une flamme jaune peut indiquer un dysfonctionnement du monoxyde de carbone dans votre chaudière. Comme le monoxyde de carbone est inodore, il peut être difficile à distinguer, mais il est vital de le repérer immédiatement car ce problème grave peut provoquer une intoxication au monoxyde de carbone s'il n'est pas traité immédiatement.

Il est essentiel que tout propriétaire qui utilise une chaudière à combustible soit équipé d'un détecteur de monoxyde de carbone. Cet appareil permet de détecter tout risque de monoxyde de carbone dans le bâtiment.

Votre chaudière fuit

Une fuite ne signifie pas toujours qu'il est temps de se débarrasser de votre chaudière : elle peut simplement signifier qu'il y a un problème avec un composant interne, comme un joint ou une valve. Dans ce cas, il est temps d'appeler un ingénieur, avant que cela ne conduise à d'autres problèmes - tels que la rouille et la corrosion, ou des dommages structurels à votre maison - que vous voudrez certainement éviter.

Si les fuites sont de plus en plus fréquentes, c'est le signe que votre chaudière n'est plus aussi jeune qu'avant et qu'elle doit être remplacée. Par-dessus tout, une fuite dans votre chaudière rendra votre chauffage inefficace et vous laissera dans le froid en hiver.

Vos radiateurs mettent plus de temps à chauffer

Cela ne veut pas dire que chaque fois que vous attendez que le chauffage commence à vous réchauffer, vous devez paniquer et vous procurer une nouvelle chaudière. Restez calme.

Parfois, si vos radiateurs mettent du temps à chauffer, cela peut signifier un dysfonctionnement interne - point quatre, par exemple - mais souvent, c'est le signe d'une chaudière usée qui approche de la fin de ses jours.

Votre chaudière dégage une mauvaise odeur

Une chaudière en bon état de marchen'émet jamais d'odeur. Si c'est le cas, il faut immédiatement faire appel à un professionnel.

Le monoxyde de carbone peut être extrêmement dangereux et potentiellement mortel pour vous et votre famille. Bien que le monoxyde de carbone lui-même soit inodore, une odeur peut être créée parce que la fuite empêche la chaudière de brûler correctement. Toute odeur légère peut indiquer une fuite de monoxyde de carbone.

Voici d'autres signes d'alerte au monoxyde de carbone qu'il ne faut pas ignorer :

  • La chaudière brûle une flamme jaune au lieu d'une flamme bleue vive.
  • des taches de suie foncées sur et autour de l'appareil
  • La veilleuse s'éteint fréquemment
  • Une augmentation de la condensation à l'intérieur des fenêtres.

Les symptômes d'une intoxication au monoxyde de carbone sont les suivants : maux de tête, essoufflement, nausées et perte de conscience.

La classe énergétique de votre chaudière est C, D, E ou F

La réglementation européenne impose l'étiquette énergétique sur les chaudières (dont la puissance est inférieure à 400 kW). Cette étiquette indique le niveau d'impact de l'équipement sur l'environnement et sur la consommation d'eau et d'énergie. Les classes de l'étiquette vont de A+++ à F, F s'appliquant aux systèmes les plus énergivores.

Comme nous l'avons dit plus haut, il y a une énorme différence entre les chaudières de catégorie A et les chaudières de catégorie F. Cette différence signifie non seulement que les chaudières de catégorie F sont peu efficaces, mais aussi qu'elles peuvent être beaucoup plus coûteuses et plus polluantes. Pour mettre les choses en perspective, si vous utilisez une chaudière de classe F, pour chaque auro que vous dépensez sur votre facture de chauffage, vous gaspillez 25 centimes en énergie perdue.

Cela peut sembler peu, mais lorsque vous prenez du recul et que vous regardez la situation dans son ensemble sur une année, remplacer votre chaudière par un modèle plus économe en énergie pourrait vous faire économiser chaque année jusqu'à 300 €sur vos factures de chauffage.

Les pièces de rechange sont difficiles à trouver

Si votre chaudière est obsoléte, il peut être difficile de trouver des pièces de rechange lorsqu'une réparation est nécessaire. Cela ne veut pas dire que vous devez vous précipiter pour en acheter une nouvelle, mais cela signifie qu'il vaut la peine de faire une recherche approfondie sur le coût et la disponibilité des pièces de rechange.

S'il est très coûteux de remplacer des pièces obsolètes, réfléchissez à la fréquence à laquelle vous devez le faire. Si le professionnel chargé de la maintenane doit régulièrement parcourir Internet pour trouver de nouvelles pièces, le coût croissant des réparations pourrait signifier qu'il est plus économique pour vous de remplacer la chaudière.

A quelle fréquence devez-vous vérifier votre chaudière ?

Votre chaudière doit être vérifiée chaque année par un professionnel, idéalement. L'ingénieur doit vérifier le conduit de fumée (à l'intérieur et à l'extérieur de la maison), la pression de fonctionnement, la production de chaleur et tous les joints. Un contrôle de sécurité complet doit être effectué et un rapport d'entretien signé doit être fourni.

Le meilleur moment pour contrôler une chaudière est l'été, lorsque vous ne comptez pas sur elle. N'attendez pas qu'il fasse froid pour inspecter votre système de chauffage au gaz et vous assurer qu'il démarre et fonctionne correctement. S'il y a un problème de démarrage du système - même s'il ne s'agit que d'une veilleuse éteinte - il est préférable de le réparer maintenant, afin qu'il soit prêt à chauffer votre maison lorsque vous en aurez besoin cet automne.

Quel coût pour la fourniture et l'installation d'une nouvelle chaudière ?

Le coût de l'installation d'une nouvelle chaudière peut varier de 1000 € à 5000 €. Ce chiffre estimé comprend le prix de la chaudière, le coût de l'installation et le coût des produits chimiques nécessaires au rinçage du système de chauffage. N'oubliez pas que le coût de l'installation est généralement plus élevé que le prix de la nouvelle chaudière.

Les éléments à prendre en compte lors du remplacement de votre chaudière

L'achat d'une nouvelle chaudière nécessite une analyse approfondie. Vous n'achetez pas une chaudière tous les jours, vous ne voudriez donc pas faire le mauvais choix. Tenez compte des critères suivants lors de l'achat d'une nouvelle chaudière :

  • La marque de l'équipement : renseignez-vous sur les meilleures marques de chaudières sur le marché. Découvrez pourquoi elles sont les meilleures et quels types de chaudières elles fabriquent.
  • Le type : choisissez une chaudière qui convient à votre maison et à votre mode de vie. Si vous vivez dans un appartement ou un petit logement, une chaudière mixte sera suffisante pour répondre à vos besoins de chauffage. Elle ne nécessite pas de réservoir de stockage
  • La taille de la chaudière : Les différentes chaudières ont des niveaux de performance différents. Avant d'en acheter une, vous devez vous assurer qu'elle est capable de répondre aux besoins de chauffage et d'eau chaude de votre foyer.
  • Le prix : c'est le facteur le plus évident. Le prix d'une nouvelle chaudière est certainement plus élevé que celui du remplacement d'un composant occasionnel. Cependant, si vous continuez à remplacer des composants chaque fois qu'ils deviennent défectueux, vous paierez beaucoup plus que le coût global d'une chaudière neuve.
  • La fiabilité et l'efficacité énergétique : contrairement à votre ancienne chaudière, une nouvelle chaudière sera beaucoup plus fiable. Avec une technologie intelligente améliorée et un rendement classé "A", une chaudière neuve sera un investissement rentable.
    Une nouvelle chaudière sera toujours plus efficace que l'ancienne. Heureusement, de nos jours, toutes les nouvelles chaudières fabriquées doivent avoir une efficacité de niveau "A". Cela signifie que vous pouvez vous attendre à ce que votre chaudière ait un taux d'efficacité de 90 %.
  • L'installateur : il est important que vous n'essayiez pas de désinstaller une ancienne chaudière ou d'installer une nouvelle chaudière vous-même. Nous vous conseillons de faire appel à ingénieur qualifié et expérimenté pour ce travail. Assurez-vous de choisir une entreprise en qui vous pouvez avoir confiance.
En conclusion

Si vous avez pris la décision de remplacer votre vieille chaudière, la première étape consiste à prendre contact avec des chauffagistes locaux. Ils seront en mesure d'évaluer l'ensemble du système de chauffage et de vous donner les conseils dont vous avez besoin.

Pour vous faciliter la tâche, notre service peut vous fournir des devis gratuits et sans obligation de la part de trois entreprise dans votre région, afin que vous puissiez comparer les devis et choisir celui qui vous convient le mieux. Pour en profiter, suivez le lien et remplissez le formulaire de demande de devis gratuits.

A lire également dans la rubrique Chaudière :
  • Prix d’une chaudière à gaz
  • Quelle est la durée de vie d’une chaudière ?
  • Entretien de la chaudière : conseils en vidéo
  • Visuel Chaudière