Bien choisir sa véranda

exemple de vérandaVéritable pièce de vie et liaison entre la maison et le jardin, la véranda a le vent en poupe dans les maisons françaises. Plus de 80000 extensions sont en effet construites chaque année sur le territoire.

Qu’il s’agisse de créer une salle à manger, une chambre à coucher, une cuisine ou un jardin d’hiver, découvrez les conseils pour faire les bons choix avant les travaux pour assurer la réussite de votre projet.

Le choix des matériaux

Le matériau privilégié est l’aluminium : il est utilisé dans plus de 90 % des constructions de vérandas en France. Résistant, recyclable, durable et proposant une bonne isolation (grâce à la rupture de pont thermique), il permet une large gamme de couleurs et de rendus. Comptez entre 800 et 1200 € le m2.

Le bois est un autre matériau de choix utilisé pour donner un visuel chaleureux et confortable à votre véranda. Souvent associé à des châssis en aluminium, il offre une bonne résistance et une bonne isolation mais il nécessite de l’entretien (lasure à appliquer tous les 3 ans). Le budget à prévoir est de 1000 à 1600 € le m2.

Les autres matériaux comme l’acier et le PVC sont beaucoup moins utilisés pour les projets de vérandas car ils présentent respectivement des désavantages techniques et un coût plus élevé.
Prix d’une véranda en PVC : de 450 à 1000 euros le m2.
Prix d’une véranda en acier : de 1800 à 2600 euros le m2.

Le choix de l’implantation et de l’exposition

L’emplacement et l’exposition doivent être réfléchis en amont selon l’utilisation que vous comptez faire de la véranda et selon l’ensoleillement de votre région. Si dans le Nord du pays les vérandas sont souvent orientées sud-sud-ouest pour être utilisées toute l’année, dans le Sud elles sont plutôt orientés Sud Est afin de limiter la surchauffe en été. Si vous n’avez pas le choix de l’orientation et que vous résidez dans une région ensoleillée, prévoyez l’installation de volets roulants.

Le choix du vitrage

Pour choisir le vitrage de la baie vitrée, il faut prendre en compte les notions d’esthétique, d’isolation et de sécurité.
Les vitrages et la structure doivent empêcher au maximum les déperditions de chaleur. Un double ou triple vitrage est nécessaire pour limiter les variations de température.
Différentes possibilités s’offrent à vous pour le choix des vitrages :

  • Le vitrage acoustique limite le bruit
  • Le vitrage à isolation thermique renforcée (VIR) améliore l’isolation et évite les déperditions d’énergie.
  • Le vitrage à contrôle solaire permet d’éviter la surchauffe en été.
  • Le verre trempé limite le risque de blessures en cas de bris de vitres.
  • Le verre auto-nettoyant limitera l’entretien
  • Le vitrage anti-effraction permet de retarder les éventuelles intrusions. le verre feuilleté permet de retarder les effractions.
  • L’installation de stores ou de volets roulants vous apportera une protection supplémentaire contre les rayons du soleil.
  • Selon vos préférences esthétiques, vous pourrez opter pour un vitrage clair, sablé, mat ou imprimé.

Le choix du système de ventilation

Pour contenir l’humidité et renouveler l’air ambiant, une bonne ventilation est nécessaire. Outre les systèmes de ventilation naturelle (ouvrants en toiture), il est possible d’installer un système mécanique comme un extracteur d’air motorisé (de façade ou de toiture) à choisir selon le volume de la véranda.

Le choix des couleurs

Selon vos goûts esthétiques, vous pouvez opter pour la sobriété en choisissant une couleur neutre comme le blanc ou le gris anthracite. Pour donner un coup de jeune à votre habitation, une couleur plus vive comme le rouge ou un bleu indigo apportera du peps au design général. Assurez-vous cependant que les couleurs choisies restent en harmonie avec le reste de la maison, les aménagements extérieurs (portail, volets) et l’environnement proche (voisinage, coutumes locales). Certaines localités imposent également des obligations légales sur le choix des couleurs.
Prenez également en compte le fait que certaines couleurs sont plus salissantes que d’autres et nécessiteront donc plus ou moins d’entretien selon les conditions climatiques.

véranda en bois

Le choix du professionnel

3 possibilités s’offrent à vous afin de mener à bien votre projet de véranda :

  • contacter un artisan spécialisé : ce dernier va fabriquer votre véranda personnalisée selon les éléments que vous aurez choisis. Privilégiez les artisans disposant de la certification Qualibat, gage de qualité (Qualibat 9141, 9142 et 9143) et proches de chez vous (pour le SAV).
  • contacter un fabricant : il adaptera le modèle de son catalogue aux spécificité de votre maison.
  • laisser les professionnels venir à vous : pour comparer facilement les tarifs et chiffrer le prix des travaux, 3615 Devis vous permet de recevoir plusieurs propositions chiffrées sans engagement des entreprises de votre région.. il vous suffit pour cela de renseigner le formulaire sur cette page.

Les obligations légales

Installer une véranda modifie l’aspect de l’habitation, il est donc obligatoire de déposer une déclaration préalable de travaux à votre mairie. Pour une surface supérieure ou égale à 20 m2, le dépôt d’un dossier de permis de construire est légalement obligatoire.